Strasbourg : En mémoire de Fidan Dogan

20 Minutes, 11 janvier 2013 :

L’une des militantes kurdes tuées à Paris a grandi à Strasbourg

«La France doit éclaircir immédiatement ce crime » pouvait-on lire sur une banderole, qui s’élevait au milieu des drapeaux, bougies et fleurs. Jeudi, à 17 h, quelque 150 personnes – d’origine kurde ou membres d’associations – se sont réunies place Kléber après l’assassinat de trois militantes à Paris. Outre le rappel de leurs revendications, ils ont souhaité rendre un hommage à Fidan Dogan, l’une des trois victimes, ayant grandi et étudié à Strasbourg, alors que sa famille, qui réside toujours dans la capitale alsacienne, s’était rendue à Paris.

« Souriante et confiante »

« Toute la communauté la connaissait, assure Huseyin Elmali, journaliste kurde de Strasbourg, qui a souvent rencontré Fidan Dogan, 32 ans, pour ses différents engagements. Elle était très optimiste, souriante et confiante, et a porté à la fois la France et le Kurdistan dans son cœur ». Très appréciée des Kurdes, qui la surnommaient « Röjbin », la militante l’était aussi des associations : « C’était une femme formidable, très intelligente» , confiait Albert Mann des Amis du peuple kurde, ému. Un avis partagé par le président de l’association alsacienne, Bernard Revollon, qui l’a qualifié de « douce et convaincue ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s