Archives quotidiennes : 10/01/2013

Trois militantes kurdes assassinées au coeur de Paris

L’Express, 10 janvier 2013 :

Trois femmes kurdes ont été retrouvées mortes dans la nuit de mercredi à jeudi, tuées chacune d’une balle dans la tête, dans les locaux d’une association de la communauté kurde à Paris dans le Xe arrondissement.

Les corps ont été découverts peu avant 2h du matin dans ce centre d’informations kurde.

D’après le site Actukurde.fr, il s’agirait de trois militantes politiques: « Sakine Cansiz, l’une des fondateurs du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), Fidan Dogan, représentante du Congres National du Kurdistan (KNK), basée à Bruxelles, et Leyla Soylemez, une jeune activiste ».

Lire la suite

Grève générale à Ben Guerdane

Tunisie Numérique, 10 janvier 2013 :

La région de Ben Guerdane observe ce 10 janvier une grève générale où tous les services publics sont à l’arrêt à l’exception des hôpitaux, des pharmacies et des boulangeries.

Dans un entretien téléphonique accordé à “Tunisie Numérique”, le secrétaire général de l’Union Régionale du Travail (URT), Ammar Hamdi a affirmé que la réouverture du passage frontalier de Ras Jedir n’est pas l’unique revendication des protestataires.

S’insurgeant contre la marginalisation de la région, les habitants de Ben Guerdane réclament leur droit à l’emploi et au développement.

Lire la suite

Les salariés Honeywell Secan en grève

La Nouvelle République, 10 juillet 2013 :

Vendôme (Loir-et-Cher) : Hier matin, 25 des 45 salariés de Honeywell Secan étaient en grève pour s’opposer à une modification de l’aménagement du temps de travail.

Peu à peu, la direction veut nous imposer nos dates de congés annuels avec un pourcentage d’effectifs présents pendant l’été sans cesse en augmentation, soulignait hier Michaël Fournier, délégué syndical CGT, seul syndicat représenté chez Honeywell Secan, implantée boulevard de l’Industrie à Vendôme. Une entreprise spécialisée dans la réparation d’échangeurs thermiques, en fait la climatisation d’avions comme Boeing et Airbus ou des appareils militaires.

Hier, de 9 h à 11 h et de 13 h à 14 h 30, comme mardi de 10 h à 12 h, vingt-cinq des quarante-cinq salariés étaient en grève avec une forte participation en production, soit vingt-cinq agents sur trente.

Lire la suite

Candia : les salariés en grève illimitée

Ma Ville, 10 janvier 2013 :

Mécontents des primes de licenciement, les salariés ont décidé, hier, à l’unanimité, de se mettre en grève.

Hier, les salariés de Candia au Lude ont voté à l’unanimité une grève illimitée. Ils ont bloqué les accès du site et donc empêché le départ des camions de collecte de lait et l’arrivée des camions censés transporter les marchandises.

Cette décision intervient au lendemain du comité central d’entreprise exceptionnel organisé à Paris. Les chiffres du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) y ont été présentés par la direction du groupe Sodiaal-Candia.

Lire la suite

Travailleur-e-s sans papiers Il faut régulariser les grévistes de la faim de Lille

Communiqué commun de la Cgt et de l’Union départementale Cgt Nord :

Flash-Info-Action-de-la-CGT-pour-la-regularisation-de-travailleurs-sans-papiers-les-40-ans-de-la-brigade-canine-de-Lyon_large

La CGT suit avec attention et inquiétude l’évolution de la situation des travailleurs sans papiers en grève de la faim à Lille.

Nous respectons le courage individuel de chacun de ces salariés, tout en réaffirmant que la grève de la faim n’est pas un mode d’action que le syndicalisme partage. Les vrais responsables de leur situation de travailleurs « au noir », donc sans aucun droit, c’est à dire leurs employeurs, sont « oubliés », exonérés de leurs responsabilités.

Pourtant les richesses créées par le travail de ces salariés sont bien réelles. Leur travail est bien réel. Faut-il continuer à ignorer voire réprimer ou désespérer des travailleurs sans droits ou faut-il les aider à conquérir les droits que des générations de luttes sociales ont construits dans notre pays ? Faut-il accepter que le marché du travail continue de se dégrader, avec une utilisation de plus en plus large de travailleurs sans droits ou faut-il réellement lutter pour que tout travailleur en France ait au moins un contrat de travail et aux normes françaises ?

Lire la suite

Les taxis en grève pour le transport des malades et contre la concurrence

Les taxis sont en colère. Des fédérations et syndicats de taxis appellent à une mobilisation nationale et des opérations escargots jeudi 10 janvier pour protester contre des changements législatifs concernant le transport des malades et contre la concurrence déloyale exercée, selon eux, par certains véhicules et motos.

(JACQUES DEMARTHON / AFP)

(JACQUES DEMARTHON / AFP)

Qui est en grève ?

L’intersyndicale FTI 75 – CFDT – CFTC- FO -Gescop -UDTP, à laquelle se sont associées les fédérations FNTI, FNAT, FFTP et FNDT, appelle les 55 000 taxis de France à des rassemblements sur l’ensemble du territoire, notamment en région parisienne, Marseille, Nantes, Dijon, Lyon, Bordeaux, Toulouse ou encore Montpellier.

Quelles sont leurs revendications ? 

« Véhicules de tourisme avec chauffeurs (VTC, aujourd’hui environ 10 000) et motos représentent une concurrence déloyale qui est presque autorisée par les pouvoirs publics puisque personne ne respecte aucune règle », a estimé Ahmed Sembel, vice-président de la FNTI, interrogé par l’AFP. « On exige une réforme de la loi qui encadre ces activités et un moratoire sur les sociétés qui ont déjà l’autorisation d’exercer », plus de 500, selon lui.

Lire la suite