Les postiers de Bejaia en grève le 1er janvier

Dernières nouvelles d’Algérie, 30 décembre 2012 :

Pas satisfaction de leurs revendications, pas de travail le premier jour de l’an. Les receveurs de la wilaya de Bejaia, 180 km à l’est d’Alger, menacent de faire grève mardi 1er janvier 2013 si la tutelle refuse de prendre en considération leurs revendications.

Dans une déclaration rendue publique samedi 29 décembre intitulée « Sans rémunération, pas de travail le 1er janvier », les receveurs affiliés au syndicat UGTA (Union générale des travailleurs algériens) dénoncent des conditions de travail insupportables ainsi que le mépris des pouvoirs publics.

« Derrière la façade calme et sereine des guichets le mécontentement couve à Algérie Poste, écrivent-ils. Les travailleurs d’Algérie Poste sont soumis à rude épreuve pour faire face aux exigences toujours croissantes de la clientèle. Avec des moyens de fortune et des conditions de travail de misère, ils s’échinent à relever le défis d’un service public de qualité de plus en plus contrarié par la pauvreté des moyens de travail et la sous valorisation du personnel. »

Les syndicalistes évoquent également des pathologies lourdes développées par les receveurs, « dues aux harcèlements, aux intimidations, aux pressions de toutes sortes et aux surcharges de travail. »

« Plus de la moitié travaillent seuls et cumulent les fonctions de comptable, d’agent de guichet, de facteur, d’agent de nettoyage, d’agent de sécurité, de gardien de nuit, dénoncent-t-ils. En tant que comptable ils sont redevables auprès du trésor public de tout déficit même résultant d’une agression extérieure. »

Depuis 2004, ajoute la déclaration, les receveurs sont mobilisés pour travailler le premier jour de l’année « pour faire l’inventaire sans bénéficier d’une prime d’inventaire alors que les « heures supplémentaires ne leur sont jamais payées ».
Du coup, les receveurs menacent de se regrouper le 1 janvier à la première heure dans la cour de la direction de wilaya pour dénoncer l’injustice dans ils sont victimes et faire valoir leurs droits.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s