Archives quotidiennes : 28/12/2012

L’affaire Depardieu et l’exil fiscal

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depardieu annonce qu’il s’exile en Belgique, pour bénéficier des douceurs du climat fiscal. Cela suscite une vague de réprobation, artistes et politiques à l’unisson, pour dénoncer sa trahison. Bien plus de bruit que pour le ministre Cahuzac, soupçonné par la presse d’avoir possédé un compte bancaire en suisse et d’avoir cherché à s’en débarrasser discrètement pour éviter que cela compromette sa carrière politique.

Depardieu est comme tous les riches, surtout depuis qu’il a investi sa fortune d’artiste dans des restaurants de luxes, des vignes et des sociétés de production, c’est-à-dire qu’il est devenu patron. Sans doute sa notoriété d’acteur populaire et d‘ancien homme « de gauche » le place-t-il plus sous les feux de la rampe lorsqu’il essaie d’échapper au fisc. mais, peu ou prou, tous les patrons le font ou tentent de le faire lorsqu’ils sont assez riches pour se le permettre. Ce geste est vu comme un manque de solidarité nationale, au moment où l’État affronte la crise de la dette publique.

Lire la suite

Publicités

Les salariés de Virgin Stores se mettent en grève ce samedi

Le Nouvel Observateur, 28 décembre 2012 :

La fermeture annoncée de la boutique des Champs Elysée attise les inquiétudes sur l’absence de stratégie du groupe.

Fermetures de magasins, absence d’investissements, les salariés de Virgin sont inquiets pour leur avenir. Inquiets et à bout. Ils engagent un bras de fer avec la direction du groupe et son actionnaire principal, Butler Capital Partners. « Et si les actionnaires ne s’engagent pas, Virgin Stores est condamné. Ce sont 1.200 salariés qui vont se retrouver sur le carreau », estime un élu du comité d’entreprise.

L’ensemble des syndicats de l’enseigne soutient l’appel à la grève lancé pour samedi 29 décembre par les salariés du magasin parisien des Champs-Elysées. Des débrayages de soutien sont aussi prévus en région. « Nos revendications sont simples : nous refusons la fermeture de magasins et la perte des emplois », explique Sylvain Alias, délégué Sud. Dans les tuyaux depuis plus de six mois, la fermeture du Virgin des Champs est sur le point de se concrétiser.

Lire la suite

Aux Etats-Unis, 15 000 dockers menacent de se mettre en grève

Le Monde, 28 décembre 2012 :

Après trois mois de négociations et malgré une médiation fédérale, les 15 000 dockers américains des quatorze principaux ports de l’Atlantique et du golfe du Mexique, qui représentent 48,5 % du trafic portuaire du pays, pourraient se mettre en grève lundi 31 décembre.

L’International Longshoremen’s Association (ILA), qui regroupe 50 000 salariés, récuse l’exigence des autorités portuaires et du syndicat des armateurs, l’United States Maritime Alliance (USMX), pour que les dockers réduisent leurs avantages sociaux (couverture maladie, retraite).

Et qu’ils renoncent à une prime annuelle de 15 500 dollars (11 700 euros) en moyenne par docker syndiqué — allouée depuis 1960, elle compense la robotisation de leur activité. Les deux parties avaient fixé au 30 décembre la finalisation d’un nouveau contrat collectif.

Lire la suite

Sénégal : Vers la grève des enseignants de Saint-Louis

Rewmi.com, 28 décembre 2012 :

L’union des enseignants du Sénégal (Ues) menace d’aller en grève, après les fêtes de Noël. Ses membres réclament les indemnités du Baccalauréat et du Bfem. Selon leur coordonnateur régional Elimane Sall, le système risque d’être paralysé après les fêtes, si les revendications ne sont pas satisfaites.

A Saint-Louis, c’est le bras de fer entre l’union des enseignants du Sénégal et l’inspecteur d’académie. Les enseignants réclament le paiement des indemnités du Bac et du Bfem et comptent perturber le système, au retour des fêtes de Noël, si les engagements ne sont respectés. Indexant l’inspecteur d’académie, Elimane Sall précisera : « nous sommes réunis pour apprécier le système scolaire, depuis quelques mois, en crise. Il y a non-respect des accords concernant les indemnités du Bfem, du baccalauréat et la validation des années de contractualisation et de vacation et le paiement des salaires du corps émergent ».

Lire la suite

Glaces Pilpa : les salariés surveillent leur usine

Var Matin, 28 décembre 2012 :

CARCASSONNE : Pendant les fêtes, les 122 salariés du glacier carcassonnais Pilpa montent une garde permanente autour de leur usine pour empêcher le propriétaire, un grand groupe contrôlé par un fonds d’investissement américain, de déménager les machines et de sceller ainsi irrévocablement la fermeture et leur licenciement.

« On peut pas avoir confiance. Comment voulez-vous ? Ils sont arrivés ici en nous disant qu’ils allaient nous faire travailler. Quelques mois après, ils nous annoncent qu’ils ferment », dit Jean-Marie Teissière, 48 ans, dont 20 chez Pilpa.

Avec les autres, il a été repris en septembre 2011 par le géant européen de la glace R&R Ice Cream, entreprise de droit anglais détenue par le fonds d’investissement américain Oaktree Capital Management. Comme les autres, il a appris en juillet 2012 la fermeture de l’usine et, comme eux, il se bat depuis pour son travail.

Lire la suite

Manifestations étudiantes en Hongrie

Média Etudiant, 27 décembre 2012 :

Ce sont différentes réformes qui seront mises en place dès la rentrée 2013 qui indignent les étudiants hongrois. Diminution du nombre de bourse, des places dans les universités d’Etat et une augmentation des frais de scolarité sont envisagés. Mais le gouvernement commence à céder.

Manifestation étudiante à Budapest le 10 décembre 2012

Un mouvement étudiant et lycéen

C’est le 10 décembre dernier qu’ont commencé les manifestations étudiantes en Hongrie. Ils n’étaient que 800 à Budapest, la capitale, mais, au fur et à mesure, le mouvement a pris de l’ampleur. Depuis 2 semaines donc, la révolte gronde et s’est étendue aux lycéens. Les réformes contre lesquelles ils se battent sont :
– L’augmentation des frais d’inscription universitaires : à partir de 2013, les étudiants sont sensés payer 1 150 euros par semestre de cours.
– La réduction des places dans les universités financées par l’Etat, donc gratuites, elles passent de 27 150 à 10 480, la sélection se faisant déjà sur concours.
– La réduction drastique du nombre de bourses.
– La mise en place d’un « contrat étudiant » obligeant les jeunes diplômés hongrois à travailler un certain nombre d’années, équivalent au double des années d’étude, en Hongrie. Cela concerne les jeunes dont les études ont été subventionnées par l’Etat.

Lire la suite

Inde : Suicide d’une adolescente victime d’un viol collectif

Le Monde, 27 décembre 2012 :

Une adolescente indienne, victime d’un viol collectif, s’est suicidée après qu’un policier eut tenté de la convaincre de retirer sa plainte et d’épouser un de ses violeurs, a-t-on appris jeudi 27 décembre auprès de la police et de ses proches.

La jeune fille, âgée de 17 ans, a avalé du poison et a été retrouvée morte mercredi soir. Son suicide intervient après un autre viol collectif d’une étudiante dans un autobus à New Delhi le 16 décembre, qui a provoqué une vague d’indignation en Inde. L’état de santé de la victime est extrêmement grave.

L’adolescente qui s’est suicidée avait subi un viol en bande le 13 novembre pendant un festival de Diwali dans la région de Patiala, dans l’Etat du Pendjab. Un policier a été licencié et un autre suspendu de ses fonctions pour leur traitement de ce cas, selon des responsables locaux. La jeune fille « a tout essayé pour faire enregistrer sa plainte » mais les policiers n’ont pas ouvert d’enquête officielle, a déclaré l’inspecteur général Paramjit Singh Gill, chef de la police régionale.

Lire la suite