Archives quotidiennes : 26/12/2012

La Réunion. Grève chez Citroën : Une médiation à la Dieccte à 10h.

Les pneus brûlent encore ce matin devant le parc automobile de Citroën, sur le Boulevard du Chaudron, où une cinquantaine de grévistes est regroupée devant un piquet de grève. Depuis deux semaines, les salariés de Citroën maintiennent leur mobilisation afin que le projet de chômage partiel pour 61 salariés prévu pour janvier 2013 ne soit pas mis en place.
5072330-7571639
La CGT CMR (CFAO Motors Réunion) demande aussi le maintien de l’activité carrosserie du Port qui concerne sept carrossiers, dont deux vont être reclassés sans concertation et cinq vont devoir se reconvertir en chauffeurs-livreurs sans qu’aucun plan de formation ne leur soit proposé.Dès 10 heures ce matin, une délégation de six personnes rencontre la direction dans les locaux de la Dieccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), qui endosse le rôle de médiateur pour désamorcer le conflit.
Mais « la réunion n’a pas encore démarré qu’ils ont déjà envoyé des vigiles sur le site », annoncent les grévistes.Vendredi dernier, trois carrossiers ont été assignés en référé devant le tribunal de grande instance de Champ Fleuri, qui a ordonné la libération du site du Port sous peine d’une astreinte de 1.000 euros par infraction constatée.
Publicités

Portugal: vaste grève dans les transports contre la casse du droit du travail.

Les employés des services de transport ferroviaire et des transports en commun de la région de Lisbonne sont en grève ce mardi, jour de Noël, au Portugal.  Ils protestent contre la réforme du code du travail, qui accompagne les mesures d’austérité.

portugais

Les cheminots, qui font grève aux jours fériés depuis juin pour protester contre une réduction de leur rémunération de ces jours fériés et des heures supplémentaires, ont été rejoints en ce jour de Noël par les employés des bus de Lisbonne et de Porto (nord) ainsi que par ceux du tramway de la banlieue sud de la capitale.
D’après les médias locaux, ces services de transports en commun étaient quasiment paralysés en fin de matinée.

Dans le cadre du programme de rigueur et de réformes exigé en échange d’une aide financière de la zone euro et du FMI, le Portugal a cassé son code du travail :  les horaires de travail sont selon la volonté du patron et les licenciements grandement facilités avec notamment l’ajout de nouveaux critères. En outre, plusieurs jours fériés et jours de congé ont été supprimés.
Au cours de cette année, grèves et manifestations se sont multipliées à l’encontre de la politique d’austérité menée par le gouvernement de centre-droit, qui a provoqué une forte récession économique et un taux de chômage record.

http://new.humanite.fr/monde/portugal-vaste-greve-des-transports-contre-la-cass-511686