Bogny-sur-Meuse : Fin de la grève à l’usine Hermès

L’Union, 21 décembre 2012 :

Retour à la normale sur la zone de Braux, à Bogny, où les abords du moderne bâtiment de la Maroquinerie des Ardennes qui semble presque défier la forêt étaient fort agités ces derniers jours.

Hier matin, la production a repris après qu’un accord fut trouvé mercredi soir.

La moitié des quelque 300 salariés avait débrayé mardi matin pour appuyer des revendications d’ordre essentiellement salarial. Faute d’avancée significative, le mouvement s’était prolongé mercredi.

In fine, les négociations se sont conclues sur un accord qui se traduit par une augmentation de 41 euros bruts mensuels, une prime mensuelle de 10 euros, mais aussi, en cas de besoin, par deux jours de carence maladie et deux jours pour enfant malade.

C’est le directeur des ressources humaines du groupe Hermès, fleuron de l’industrie du luxe qui affiche une santé commerciale et financière presque insolente en cette période de crise, qui était arrivé avant-hier pour diriger les discussions.

Selon certains salariés, la direction du groupe craignait un effet de contagion vis-à-vis d’autres unités.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s