Archives quotidiennes : 15/12/2012

Mariage gay : des milliers de partisans défilent à Lyon, Marseille et Montpellier.

MARIAGE GAY – « Lesbienne, gay, bi, trans, hétéro : tous et toutes égaux »: plusieurs milliers de partisans du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels ont défilé samedi dans plusieurs villes de province, à la veille d’une grande manifestation à Paris.

Lyon

Lyon.

Entre 4000 et 4500 personnes, selon la police, 8000 selon les organisateurs, ont défilé dans les rues de la capitale rhodanienne.

Scandant « homos, hétéros, tous égaux », les manifestants brandissaient des drapeaux arc-en-ciel, de syndicats (CGT, FSU…) ou encore de partis politiques (PS, PCF…). « Les goudous, marions-nous », pouvait-on aussi lire sur un large panneau brandi par des femmes.

Mi-novembre, quelque 22.000 personnes selon la préfecture, 27.000 selon les organisateurs, avaient manifesté à Lyon à l’appel d’un collectif d’associations mais aussi de plusieurs représentants des cultes pour clamer leur opposition à l’union gay.

Lire la suite

NÎMES : Manifestation dans les rues contre le chômage et l’austérité.

Ce samedi, à 14 heures, près de cinquante personnes étaient réunies à l’angle des rues Sully et Faita, dans le quartier Sernam, pour dire stop au chômage et à l’austérité.

A l'angles des rues Vincent Faita et de Sully, les manifestants protestaient contre le chômage et la précarité. Photo Objectif Gard

A l’angles des rues Vincent Faita et de Sully, les manifestants protestaient contre le chômage et la précarité. Photo Objectif Gard

Parmi les manifestants, on trouvait des membres d’ATTAC, du NPA, de la CGT, des indignés de Nîmes… L’une des membres du NPA explique pourquoi elle s’est déplacée : « On en a marre des vagues de licenciements, du chômage et de la précarité qui touche de plus en plus de monde », s’indigne-t-elle. D’après un tract que différents mouvements sur place distribuent aux passants, on lit que le Gard enregistre un taux de chômage de 15% et que dans des quartiers populaires comme la ZUP de Nîmes, il atteint les 54% chez les moins de 25 ans. Un autre manifestant revient sur cet endroit si particulier choisit pour la manifestation : « On a voulu partir d’ici pour casser la monotonie des manifestations nîmoises. Ici, on est dans un quartier populaire et l’on veut asseoir notre présence dans ses quartiers ». Les manifestants finiront finalement par rejoindre le centre-ville en empruntant le boulevard Gambetta et la rue du Général Perrier, drapeaux et tracts à la main.

NÎMES : Manifestation dans les rues contre le chômage et l’austérité

Traite sexuelle : Révolte en Argentine après un jugement indigne

Le Monde, 14 décembre 2012 :

Après six mois d’un médiatique procès, l’acquittement de 13 personnes accusées d’appartenir à un réseau de traite de jeunes femmes à des fins d’exploitation sexuelle a provoqué stupéfaction et indignation en Argentine.

Buenos Aires, 12 décembre 2012

Des manifestations ont eu lieu, mercredi 12 décembre, dans plusieurs villes du pays – avec de violents affrontements avec la police à Buenos Aires – au lendemain du verdict controversé d’un tribunal de Tucuman, dans le nord du pays, qui s’est prononcé sur la disparition, depuis le 3 avril 2002, de Maria de Los Angeles Veron, surnommée « Marita », âgée à l’époque de 23 ans.

C’est la mère de la victime, Susana Trimarco, et non la police, qui est depuis dix ans à l’origine d’une enquête insolite qui l’a conduite à se faire passer pour proxénète afin de s’introduire dans des bordels. Elle a rencontré des prostituées « d’à peine 14 ans ». La quête inédite de cette mère courage, flanquée de sa petite-fille Micaela, qui avait 3 ans quand sa mère a été kidnappée, a sensibilisé la société argentine sur le thème de la traite sexuelle, en pleine expansion.

Lire la suite

Résistance ouvrière à Opel Bochum

Les ouvrières et ouvriers de l’usine Opel de Bochum ne sont pas prêts à accepter la fermeture de leur usine. Le 14 décembre, de nombreux débrayages massifs ont eu lieu dans l’usine lors de réunions d’information. Les travailleuses et les travailleurs se préparent à la lutte pour le maintien de l’usine et de tous les emplois.

Voir l’appel d’ouvriers d’Opel Bochum à tous les travailleurs de General Motors et de PSA.

Québec : Grève des salariés de la BAnQ

Le Journal de Montréal, 15 décembre 2012 :

Les activités de la bibliothèque de l’Université Laval à Québec et de la Grande Bibliothèque à Montréal risquent d’être en partie paralysées ce week-end puisque le personnel de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a déclenché une grève générale, samedi matin.

Les quelque 450 employés de BAnQ, représentés par le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, devaient débrayer toute la journée samedi.

En matinée, le syndicat promettait que «malgré la tenue de piquets de grève», le personnel n’entraverait pas l’accès aux deux établissements touchés.

Lire la suite

Corée du Sud : Une ouvrière de Samsung meurt d’un cancer

Les Mobiles, 14 décembre 2012 :

Triste nouvelle : un employé de l’une des usines de construction de processeurs de Samsung est mort d’un cancer apparemment causé par ses conditions de travail. La jeune femme de 36 ans décédée travaillait dans cette usine depuis 5 ans et avait développé un cancer il y a 3 ans. Le service s’occupant du bien-être des ouvriers sud-coréen a décrété qu’une relation de cause à effet était évidente.

« Elle était exposée à des solvants organiques et à des radiations. » affirme le rapport d’enquête. La faute au constructeur ? Sans aucun doute : l’usine en question n’était vraisemblablement même pas équipée de détecteur de radiation. De plus, l’employée travaillait de 8 à 12h par jour et pouvait, selon les nycthémères, travailler toute la nuit – ce qui augmente les risques de cancer du sein. Alors que nos émissions télévisuelle font d’Apple le grand gourou du mal dans ses usines, de tels manquements graves à la sécurité des ouvriers nous rappellent que tous les constructeurs sont coupables… certains sont simplement plus exposés que d’autres.

Bahreïn : Des milliers de manifestants contre le régime

L’Orient le Jour, 15 décembre 2012 :

Des milliers de partisans de l’opposition ont manifesté dans le calme hier près de Manama pour réclamer des réformes démocratiques à Bahreïn.

Arborant le drapeau national, les manifestants ont défilé sur un axe routier longeant plusieurs villages chiites en scandant des slogans hostiles au régime. La manifestation, à deux jours de la fête nationale, a été organisée à l’appel de groupes de l’opposition après la levée mercredi de l’interdiction de manifester, imposée le 29 octobre par le ministère de l’Intérieur.