Renault VSF : La compétitivité chez Renault Traduction et décodage

Tract CGT Renault VSF :

Emploi – Salaires – Investissements Industriels – Temps et Conditions de travail : Pour une autre stratégie d’entreprise

* Question : estimez-vous que votre salaire est trop élevé, et qu’il conviendrait de le réduire grâce à divers artifices ? Ou au contraire, pensez-vous que le salaire, socialisé, doit être revalorisé pour permettre de mieux accéder aux nécessités de la vie moderne et d’alimenter les caisses de solidarité indispensables à tous ?

* Question : comment pensez-vous que Renault devrait organiser le travail pour le rendre motivant et par conséquent vraiment efficace ?

* Question : le niveau des effectifs est-il suffisant pour réaliser la charge de travail qui vous incombe ? Le sera-t-il d’ici 4 à 5 ans, sachant qu’environ 7200 collègues partiront en retraite et ne devraient pas être remplacés ?

Le 12 décembre 2012
De 10h à 11h, bâtiment G6
Toutes et tous au rassemblement dans le hall
Pour échanger, débattre et proposer vos idées
avec les élus et représentants syndicaux.

* Il n’est pas raisonnable de réduire les temps de conception (V3P) et de fabrication car cela dégrade de plus en plus les conditions de travail, entrainant une détérioration de la santé des salariés : cela engendre des coûts supplémentaires qui sont bien le fait de la stratégie de l’entreprise. Par ailleurs, en ingénierie comme en production, la nouvelle organisation engendre les mêmes maux dus au stress. Sans compter l’inefficacité de ce nouveau management, source de dépenses et de souffrance au travail inutiles.

* Coté Conditions de Travail, un nouveau point est contestable : la mobilité à l’intérieur d’une zone géographique, obligatoire selon le vouloir de la direction.

* Création de 2 grands pôles combinatoires pour la production : la vision Ouest et la vision Nord-Est. L’ingénierie ne sera pas en reste.

* Avec Talent@Renault, c’est la disparition en 2014 des Augmentations Générales des Salaires pour les ETAM, des primes d’ancienneté, et une répartition non plus par compétence mais par poste, avec une part fixe et une part variable en fonction de la responsabilité. Ce principe sera mis en fonctionnement dès 2013 pour les Ingénieurs et Cadres. Cela fait suite à une « étude » diligentée auprès d’un cabinet de prospection néolibérale dont les résultats montrent que les salariés de Renault sont trop payés par rapport à d’autres salariés de boîtes du CAC40 (sans dire lesquelles) et que les hauts dirigeants sont sous-payés par rapport à leurs homologues de ces dites boîtes.

* Et qui dit salaire dit Temps de Travail, l’accord 35h sera aboli par la suppression du CEF et la mise à disposition des heures (ou jours) accumulées pour compenser, par exemple, des jours de chômage… Et bien sûr, « Travailler plus pour » le même salaire… Pourtant l’accord 35h court toujours chez Renault, signé par certains syndicats en central qui ne réagissent pas à cette annonce. S’ils signent l’accord « compétitivité », ils devront assumer une réelle contradiction entre ces deux accords. A suivre…

* Il faut rééquilibrer les niveaux de production des véhicules entre les sites : certaines usines sont en surcapacité (Turquie par exemple) pendant que la direction réduit volontairement la production des usines nationales (rappel : 1 voiture Renault sur 4 vendues en France est fabriquée en France).

Postambule :
– La compétitivité est la capacité à affronter la concurrence avec succès. Avec la stratégie de la Direction, nous sommes encore loin du compte, et le but s’éloigne chaque jour malgré les plans Renault 2009 et Drive the change.
– En termes de dialogue social, notion si chère à nos élites (politiques et patronales), nous assistons de plus en plus à un diktat d’austérité pour le plus grand nombre et d’accumulation des richesses pour la minorité « bien née ».

TOUS ENSEMBLE DISONS NON A UN PLAN DE REGRESSION SOCIALE NOMME PLAN DE COMPETITIVITE

Publicités

Une réponse à “Renault VSF : La compétitivité chez Renault Traduction et décodage

  1. Pingback: Renault : Un point sur la mobilisation du 12 décembre contre « l’accord de compétitivié  | «Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s