Archives quotidiennes : 09/12/2012

Madrid : Les travailleurs de la santé dans la rue

AFP, 9 décembre 2012 :

« La santé ne se vend pas, elle se défend » : derrière cette banderole, des milliers de médecins et infirmières en blouse blanche ont de nouveau défilé aujourd’hui au centre de Madrid pour dénoncer les coupes budgétaires et « la privatisation » des services de santé.

Depuis la semaine dernière, les 75.000 professionnels de la santé de la région de Madrid sont appelés par leurs syndicats à des mouvements de grève, accompagnés de manifestations.

« Non, non à la privatisation », « San-té Pu-blique », scandaient les manifestants qui agitaient des pancartes où était écrit « NO » coupé d’une paire de ciseaux pour dire « non » aux coupes budgétaires décidées par la région de Madrid, dirigée par la droite au pouvoir. Nombre de médecins affirment descendre dans la rue pour la première fois de leur carrière, craignant une dégradation de la qualité des soins en raison de la « privatisation » des services de soin prévues par le gouvernement régional.

Khartoum : Lacrymogènes et matraques contre une manifestation d’étudiants

Afrique Expansion, 9 décembre 2012 :

La police soudanaise a fait usage de gaz lacrymogènes et de matraques pour disperser plusieurs centaines de manifestants rassemblés dans le centre de Khartoum en soutien à quatre étudiants darfouris morts vendredi, ont rapporté des témoins.

« Le peuple veut la chute du régime », ont scandé des manifestants, reprenant le slogan du Printemps arabe déjà mis à l’honneur en juin et en juillet au Soudan, quand le pays avait été secoué par une série de manifestations contre l’inflation, lancées d’abord sur les campus, qui avaient souvent dégénéré en appels à faire tomber le régime de Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 23 ans.

La manifestation a été dispersée par la police et une centaine d’entre eux ont ensuite parcouru trois km de l’Université de Khartoum à l’Université du Nil où plusieurs centaines d’autres étudiants les ont rejoints.

Lire la suite

Manifestation des sans-papiers à Lille

Le Parisien, 8 décembre 2012 :

Environ 270 personnes, selon la préfecture, ont manifesté samedi à Lille en soutien aux sans-papiers en grève de la faim hospitalisés dans le Nord/Pas-de-Calais après leur évacuation d’un temple protestant lillois.

Les organisateurs n’ont pas communiqué de chiffre de participation.

Derrière une banderole « Stop à la discrimination, faut-il mourir pour avoir des papiers ? », les sans-papiers sont partis dans Lille depuis la préfecture, à laquelle le Comité des sans-papiers (CSP 59) réclame la régularisation des grévistes de la faim sur la base d’une liste qui doit être présentée lundi au préfet, ainsi qu’un « droit à la défense argumentée des dossiers ».

Lire la suite

Chômage et précarité : Le pilier central du capitalisme

Editorial de Communisme-Ouvrier n°27, bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Nous le savons, en France et dans le monde entier, le chômage de masse est un pilier central de l’existence de l’ordre social capitaliste ! Dans cette société de classes dominée par la bourgeoisie, un seul mot d’ordre prévaut : augmenter à la fois taux de profit et taux de plus-value ! Pour y arriver un très bon moyen, maintenir le prolétariat dans la terreur du lendemain sans travail.

Agiter le spectre du chômage et de la précarité à des travailleuses et des travailleurs obligés de brader leur force de travail, est une aubaine pour les capitalistes. Le monde de la finance, les banques, l’Etat et ses structures, qui institutionnalisent le chômage et la précarité, etc. ne sont que ses chiens de garde. Notre ennemi est, avant tout, le système capitaliste. Et c’est ce dernier que nous devons abattre.

Lire la suite