Répression anti-ouvrière à Singapour

Xinhua, 4 décembre 2012 :

Un des chauffeurs de bus chinois impliqués dans une grève récente a été condamné lundi à six semaines de prison à Singapour, tandis que quatre autres attendent toujours leur verdict prévu jeudi.

https://i2.wp.com/ds4.ds.static.rtbf.be/article/big_info/3/a/3/624_341_1.35426326755E+13.jpg

Bao Fengshan, qui n’était pas représenté par un avocat, a été reconnu coupable pour son rôle dans l’organisation de la grève du 26 novembre.

Vingt-neuf autres ont été déportés vers la Chine dimanche.

Quelque 171 chauffeurs chinois, travaillant pour l’opérateur de transport public singapourien SMRT, ont demandé ensemble le 26 novembre un congé de maladie en signe de protestation contre une récente hausse de salaire discriminatoire qui a vu leurs collègues malaysiens recevoir une augmentation quatre fois supérieure à la leur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s