Révolte en Egypte contre le « nouveau pharaon »

TF1, 23 novembre 2012 :

Au lendemain du renforcement considérable des pouvoirs du chef de l’Etat, accusé de devenir un dictateur, ses opposants et ses partisans défilent dans plusieurs villes du pays.

Des manifestants ont mis le feu vendredi aux sièges du Parti de la liberté et de la Justice, issu des Frères musulmans, dans trois villes d’Egypte, a rapporté la télévision publique au lendemain d’un renforcement considérable des pouvoirs que s’est adjugé lui-même le président islamiste Mohamed Morsi.

Les locaux du PLJ ont été incendiés dans les villes de Suez, Ismaïliya et Port Saïd, selon la chaîne. Un responsable du parti islamiste a en outre indiqué à l’AFP que les locaux du parti avaient été pris d’assaut dans la ville d’Alexandrie, où des accrochages ont éclaté entre manifestants pro et anti Mohamed Morsi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s