Archives quotidiennes : 22/11/2012

Lyon : Après le licenciement d’un convoyeur de fonds, la grève se poursuit à Prosegur

Le Progrès, 22 novembre 2012 :

Les salariés de Prosegur, en grève depuis mercredi suite au licenciement d’un convoyeur de fonds qui avait refusé pour des questions de sécurité de partir en tournée seul, poursuivent leur mouvement.

La nuit chaotique, passée par les quelques-uns qui ont entamé une grève de la faim et qui se sont enchaînés au portail de l’entreprise, située dans le 8e arrondissement de Lyon, n’aura pas eu raison de la détermination du groupe. « Nous n’avons pas dormi cette nuit car nous nous sommes fait voler des choses, des packs d’eau, des thermos, et nous n’étions pas tranquilles. On ne mange pas et on ne dort pas mais on poursuivra le temps qu’il faut, jusqu’à ce que nous soyons entendus », explique Gregory Hourdoux, le convoyeur licencié. Les manœuvres de la direction n’auront pas, non plus, eu l’effet escompté, « certains d’entre nous ont reçu un coup de téléphone des patrons, hier soir, qui nous ont mis la pression pour qu’on reprenne le travail, ils nous ont dit que les journées de grève ne seraient pas payées », témoignent les employés.

Lire la suite

Publicités

Nouvelle manifestation étudiante en Grande-Bretagne.

Publié par MediaEtudiant.fr, dans Vie étudiante, le 22/11/2012 :

Comme il y a deux ans, quasiment jour pour jour, les étudiants britanniques sont redescendus dans la rue pour exprimer leur colère face à l’augmentation des frais de scolarité qui a été rendue effective depuis la rentrée 2012. Ils manifestent aussi plus largement pour une amélioration du système éducatif et des perspectives professionnelles des jeunes.

Pas de perspective professionnelle

C’était à l’automne 2010, des milliers d’étudiants anglais défilaient dans les rues de Londres pour dire non à l’augmentation historique des frais de scolarité. La décision du gouvernement de tripler les droits de scolarité annuels en les faisant passer de 3 300 à 8 500 livres en moyenne (à peu près  11 000 euros) avait provoqué des manifestations d’une rare ampleur qui avaient parfois dégénéré.

Lire la suite

Québec. Manifestation étudiante contre la marchandisation de l’éducation.

Le mouvement étudiant québécois reprend du service pour participer, à Montréal, à la manifestation du 22 novembre, point culminant d’une semaine d’action internationale contre la marchandisation de l’éducation.

Un manifestant tenant avec ses pairs une bannière sur laquelle on peut lire : « La crise est globale, la lutte est mondiale, résistance générale. »

Un manifestant tenant avec ses pairs une bannière sur laquelle on peut lire : « La crise est globale, la lutte est mondiale, résistance générale. »

Informations en direct Ici

Des salariés de Sanofi bloquent le site de Merial à Toulouse.

TOULOUSE (Sipa) – Entre 300 et 400 salariés de Sanofi, en lutte depuis cinq mois contre un plan de restructuration national qui prévoit plus de 900 suppressions de postes sur la base de départs volontaires, ont bloqué jeudi à la mi-journée l’accès de l’usine toulousaine de Merial, filiale à 100% depuis septembre 2009 du groupe pharmaceutique, spécialisée dans la santé animale.

Lyon, 25/10/2012

Lyon, 25/10/2012

« Le sens de cette action est de montrer que l’ensemble des salariés sont concernés par le plan de restructuration puisque Merial est aussi en procédure d’information-consultation sur les fonctions support. Nous sommes venus sensibiliser nos collègues de Merial au fait que casser la recherche, c’est casser le moteur du maintien de l’activité industrielle en France », a déclaré à Sipa Pascal Delmas, délégué syndical CFDT du site Sanofi Toulouse.

Fondée en 1905, le site de Merial à Toulouse emploie quelque 390 personnes et fabrique l’un des produits phares de Merial, Frontline®, un antiparasitaire externe utilisé pour le traitement et la prévention des infestations par les puces et les tiques chez le chien et le chat.

Lire la suite

Rassemblement en soutien aux Conti, 26 novembre à Compiègne

RASSEMBLEMENT GÉNÉRAL

LUNDI 26 NOVEMBRE 2012 À 13 HEURES

PLACE DU CHÂTEAU DE COMPIÈGNECe lundi 26 novembre devrait être rendue la décision du conseil de prud’hommes à propos du licenciement abusif des 1113 camarades.Rappelons que cette procédure a d’abord été faite par principe pour contester la fermeture de l’usine et le licenciement du personnel.

Rappelons aussi que depuis 2010, le groupe CONTINENTAL a capitalisé plus de 10 milliards de profit. Aujourd’hui, la direction internationale de CONTINENTAL se glorifie d’avoir la meilleure rentabilité de toute l’industrie mondiale du pneumatique avec 16% de profit sur le chiffre d’affaire total.

Lire la suite

Etats-Unis : Vers la grève chez Wal-Mart ?

Les Echos, 22 novembre 2012 :

Les magasins du géant Wal-Mart risquent de manquer le grand rendez-vous du « black friday ».

Il n’était pas certain encore, hier soir, que les magasins du géant Wal-Mart soient perturbés à l’occasion du »black friday », le grand rendez-vous annuel de la consommation aux Etats-Unis. Mais la simple menace d’actions de la part de l’association OUR Wal-Mart (Organization United for Respect at Walmart) et le recours juridique déposé par le distributeur ont déjà créé la polémique, dégradant encore son image comme employeur.

La chaîne de magasins se propose cette année d’ouvrir les portes dès 20h jeudi soir, au lieu de 22h l’an dernier, afin d’attirer le plus tôt possible les clients désireux de profiter des offres promotionnelles de cette année. L’association OUR Wal-Mart, soutenue par le syndicat United Food&Commercial Workers Union (UFCW), veut profiter de l’occasion pour pousser les feux d’une action de protestation démarrée la semaine dernière en Californie. L’association demande des emplois du temps plus prévisibles, mieux établis dans la durée, des assurances santé moins chères et un salaire minimum de 13 dollars par heure, le salaire moyen d’un employé à plein temps étant pour l’instant de 12,57 dollars.

Lire la suite