Jordanie : De la colère face à la hausse des prix au refus de la monarchie

RFI, 16 novembre 2012 :

En Jordanie, de nouvelles manifestations se sont déroulées ce vendredi 16 novembre contre la hausse des prix de l’énergie dans le pays. Des rassemblements qui mettent cette fois directement en cause le roi, Abdallah II. Depuis mardi et l’annonce par le gouvernement de l’augmentation du prix des produits pétroliers, les Jordaniens sont dans la rue. Or l’Etat subventionne les produits pétroliers pour maintenir le pouvoir d’achat. Ce vendredi, on a entendu des appels à la chute du gouvernement qui a tout juste un mois, mais aussi des appels au départ du roi.

Manifestation à Amman le 16 novembre

C’est comme un ultime tabou qui tombe car en Jordanie, on ne critique jamais le monarque. Mais cette fois, Abdallah II est comparé à Ali Baba, Ali Baba qui a volé le pays. On a pu entendre : « Abdallah soit tu réformes, soit tu pars ! »

Les manifestants de tous bords ont le même commentaire : si les caisses de l’Etat sont vides, c’est à cause de la corruption.

Beaucoup de nouveaux visages dans ces manifestations, à côté des militants politiques qui battent le pavé depuis deux ans, chaque vendredi. Des nouveaux, un peu perdus, qui veulent juste dire leur inquiétude.  « Les prix augmentent sans cesse et nous avons besoin de fuel pour nous chauffer et on ne veut pas payer les factures pour ceux qui sont corrompus », clame une jeune manifestante.

« Mon avenir est noir. Je suis diplômé depuis trois mois et je n’ai pas de travail, enchaîne un jeune homme. Je suis inquiet. Le roi doit lutter contre la corruption. Il doit faire quelque chose. Surtout dans le cercle qui est autour de lui. C’est que le peuple attend ! »

Dépêche AP, 16 novembre 2012 :

Plusieurs milliers de Jordaniens sont descendus vendredi dans les rues du pays pour réclamer la destitution du roi Abdallah II, au quatrième jour de manifestations provoquées par la brusque hausse des prix du gaz de cuisine et de chauffage et du carburant. (…)

Les dix manifestations contre le roi recensées dans le pays, à l’appel du mouvement de jeunesse laïque Hirak, des Frères musulmans (*) et d’autres organisations nationalistes et de gauche, ont rassemblé environ 2.500 personnes dans la capitale Amman. Le nombre total de manifestants a été moins important vendredi que les jours précédents, réunissant de 150 personnes à Tafila (sud) à 3.000 à Irbid (nord).

Vendredi, les autorités n’ont signalé aucun heurt. Auparavant dans la semaine, des violences ont éclaté à l’issue de rassemblements similaires, faisant un mort et 75 blessés, dont 58 policiers. Au moins 157 personnes ont été arrêtées depuis mardi. Selon la police, des « hors-la-loi » condamnés par le passé ont profité du désordre pour commettre des cambriolages, attaquer des commissariats, des tribunaux et d’autres bâtiments publics, et voler des voitures.

Hausse des prix

« Je peux déjà à peine nourrir mes quatre enfants avec mon salaire mensuel de 500 dollars (393 euros), comment puis-je faire face à cette hausse des prix », s’est interrogé Thaer Mashaqbeh, un fonctionnaire de 47 ans présent dans le cortège à Amman. Près de lui, la foule criait: « Le peuple veut renverser le régime », et « Abdallah, tu réformes ou tu pars ».

Les prix du gaz de cuisine et de chauffage ont augmenté de 54%. Ceux d’autres produits pétroliers ont subi une hausse allant jusqu’à 28%.

(*) A noter que ce parti réactionnaire a immédiatement fait savoir par la voix de son porte-parole qu’il soutient la monarchie. Jamil Abou-Bakr, a ainsi déclaré que son parti « n’est pas contre le roi ». « Nos partisans dans les manifestations n’ont pas appelé à sa chute », a-t-il affirmé, ajoutant: « Mais nous voulons qu’il introduise sérieusement des réformes réelles pour réduire l’agitation de la population qui pourrait mener à une explosion dans les rues. »

Une réponse à “Jordanie : De la colère face à la hausse des prix au refus de la monarchie

  1. Pingback: Grèves en Jordanie contre la hausse des prix | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s