Archives quotidiennes : 17/11/2012

Nazareth : Un millier de manifestants contre la guerre

Le site du Parti Communiste d’Israël rapporte que ce samedi 17 novembre un millier de personnes, juives et arabes, ont manifesté au centre de Nazareth pour protester contre l’opération militaire à Gaza à l’appel de Hadash (Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité).

Publicités

Costa Rica : Le visage de la colère

Des milliers de Costariciens, parmi lesquels des étudiants, des travailleurs et des députés d’opposition, ont manifesté à San José pour dénoncer le « démantèlement » de leur système de sécurité sociale, le 15 novembre.

Solidarité face à la répression en Turquie ! Libération de tous les prisonniers politiques !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis le 12 septembre, les prisonniers politiques en Turquie ont commencé un mouvement avec des grèves de la faim pour le droit à l’éducation et à la défense en langue kurde. Le mouvement s’est depuis généralisé dans les prisons de Turquie, si bien que depuis le 5 novembre 2012, 10.000 prisonniers politiques sont en grève de la faim dans 70 prisons turques. Selon la Ligue des Droits de l’Homme, plus de 400 d’entre eux sont en danger de mort. Parmi ces prisonniers politiques, on compte de nombreux syndicalistes, des militants kurdes, des défenseurs des droits humains, des militantes des droits des femmes, etc. qui luttent, comme nous ici, contre l’austérité, les discriminations et la répression.

C’est dans ce contexte que le Premier Ministre Recep Tayib Erdogan relance le débat sur la peine de mort, contexte aussi où le gouvernement AKP renforce la répression contre tous ceux et toutes celles qui luttent contre les attaques anti-ouvrières et liberticides. Dans de nombreuses villes en Europe, des réfugiés de Turquie se sont mis en grève de la faim en solidarité avec les prisonniers politiques et pour populariser leur lutte.

Lire la suite

13% d’augmentation à Fiat Serbie

Info transmise par un camarade ouvrier de l’automobile :

Le 7 novembre dans l’usine Fiat de Serbie, à Kragujkevac – 2500 salariés, produisent la toute nouvelle Fiat 500L – après avoir menacé de faire grève et de refuser de faire les heures sups en novembre, ont obtenu une augmentation de 13%. Certes, leurs salaires étaient très bas : 32000 à 35000 dinars (280 à 300 euros plus ou moins), soit trois fois moins que les salariés de Fiat en Pologne et cinq fois moins que ceux en Italie…

Mais les tensions continuent : Fiat a imposé « à l’essai » des horaires de travail de 10h durant 4 jours/semaine. En réalité, vue la demande de la nouvelle Fiat 500L, c’est 12h/jour en heures sups. Et en plus on leur impose des heures sups le vendredi – de l’ordre de 8 h en plus encore. C’est intenable selon le dirigeant du syndicat indépendant Zoran Mihajlovic. Son syndicat ne se satisfait pas des 13% d’augmentation et continue à exiger le retour à la journée de 8h…

Lire la suite

Appel urgent : La vie de centaines de prisonniers politiques kurdes en Turquie doit être sauvée.

Appel lancé par Houzan Mahmoud et signé par des militantes et militants du monde entier :

Au Haut Commissaire des droits humains de l’ONU (OHCHR), Au Parlement de l’Union européenne, Au Parlement du Royaume Uni, A Amnistie International, A Human Rights Watch, Aux diffuseurs internationaux de médias, A tous les partis politiques, syndicats et amoureux de la liberté dans le monde :

La vie de centaines de prisonniers politiques kurdes en Turquie doit être sauvée.

Nous vous écrivons au sujet de la vague récente de manifestations de masse et de grèves de la faim en Turquie par le peuple kurde. 63 prisonniers politiques kurdes se sont mis en grève de la faim pour une solution politique de la Question kurde en Turquie depuis le 12 septembre 2012. La grève de la faim s’est répandue jour après jour. Alors qu’à la fin octobre le nombre de prisonniers en grève de la faim atteignait +/- 700 dans plus de 50 prisons, le 5 novembre le porte-parole des prisonniers politiques a déclaré qu’à partir de maintenant, 10.000 prisonniers politiques sont en grève de la faim.

Ils luttent pour obtenir le respect de leurs droits humains élémentaires qui ont été supprimés par l’état turc depuis de nombreuses décennies. Ces droits élémentaires comprennent des droits comme le droit au respect de leur dignité humaine élémentaire, dont jouissent déjà des gens qui ne sont pas traités comme des citoyens de troisième classe et qui n‘ont pas à subir une discrimination dégradante à cause de leur identité ethnique ; le droit de parler et d’écrire dans leur langue maternelle ; et des droits politiques comme les droits à la liberté d’expression et le droit à une citoyenneté égale.

Lire la suite

Jordanie : De la colère face à la hausse des prix au refus de la monarchie

RFI, 16 novembre 2012 :

En Jordanie, de nouvelles manifestations se sont déroulées ce vendredi 16 novembre contre la hausse des prix de l’énergie dans le pays. Des rassemblements qui mettent cette fois directement en cause le roi, Abdallah II. Depuis mardi et l’annonce par le gouvernement de l’augmentation du prix des produits pétroliers, les Jordaniens sont dans la rue. Or l’Etat subventionne les produits pétroliers pour maintenir le pouvoir d’achat. Ce vendredi, on a entendu des appels à la chute du gouvernement qui a tout juste un mois, mais aussi des appels au départ du roi.

Manifestation à Amman le 16 novembre

C’est comme un ultime tabou qui tombe car en Jordanie, on ne critique jamais le monarque. Mais cette fois, Abdallah II est comparé à Ali Baba, Ali Baba qui a volé le pays. On a pu entendre : « Abdallah soit tu réformes, soit tu pars ! »

Les manifestants de tous bords ont le même commentaire : si les caisses de l’Etat sont vides, c’est à cause de la corruption.

Lire la suite

Renault : aux salariés de payer la note

CGT Faurecia Structure Beaulieu, 17 novembre 2012 :

Des ‘’ négociations’’ viennent de s’ouvrir entre la direction de Renault et les syndicats sur la compétitivité des usines françaises. Le patron fait du chantage à l’emploi pour tenter de faire accepter des régressions. Il faut réduire en France « le coût du travail ».

Renault est un poisson pilote du MEDEF.

En France, il dispose des sites de montage à Flins, Douai, Sandouville, Maubeuge, Batilly.

En Europe il dispose de deux sites en Espagne, un en Roumanie, un en Slovénie. Le Maroc qui produit pour l’exportation vers la France en possède deux, et un en Turquie. Les voitures produites dans ces pays sont largement vendues en France, par exemple les Twingo viennent toutes de Slovaquie, la majorité des Clio de Turquie, avec en prime une balance commerciale qui ne cesse de se creuser.

Lire la suite