Archives quotidiennes : 16/11/2012

Arrêt de la guerre à Gaza ! Déclaration du syndicat ouvrier d’Israël WAC-MAAN

Déclaration du syndicat ouvrier d’Israël WAC-MAAN (Workers Advice Center), 16 novembre 2012 :

Les opérations militaires israéliennes lancées mercredi 14 novembre sur la Bande de Gaza sont le résultat d’années perdues par le gouvernement de droite de Netanyahou. Le gouvernement de Netanyahou a refusé de façon constante de négocier un retrait de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est avec les Palestiniens. Il a continué à étendre les colonies sur les terres palestiniennes tout en permettant le développement de bandes fascistes dans ces colonies.

Avec un processus de paix dans un coma profond, nous arrivons maintenant à un nouveau cycle de violence qui ne résoudra rien. Les dirigeants israéliens déclarent qu’ils défendent leurs citoyens du sud, mais tout le monde sait qu’en réalité la guerre actuelle ne peut produire qu’une trêve temporaire. Le plan d’Israël est de maintenir Gaza séparé de la Cisjordanie, en annulant toute perspective de solution par l’annexion de facto de la Cisjordanie. Que le Hamas accepte cette séparation pour maintenir Gaza sous son contrôle et le Hamas deviendra un partenaire acceptable pour Netanyahou. La guerre est menée pour terroriser la population et pousser le Hamas à une position acceptée par Israël.

Lire la suite

Tel Aviv : « Juifs et Arabes refusent d’être ennemis »

Information du Parti Communiste d’Israël, 16 novembre 2012 :

Des manifestations contre la meurtrière opération militaire israélienne à Gaza ont été organisées jeudi soir par le Hadash (Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité, animé par le Parti Communiste d’Israël) à Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem. Des étudiants Arabes et Juifs, dont des membres du Hadash, ont aussi participé à des manifestations jeudi après-midi dans les universités de Haïfa, de Tel Aviv et à l’Université Hébraïque de Jérusalem.

Manifestation le 15 novembre à Tel Aviv. Sur les pancartes : « Les filles de Gaza et de Sderot veulent vivre ».

A travers le pays, les militant(e)s ont scandé des slogans comme « Arabes et Juifs refusent d’être ennemis », « A Gaza et à Sderot, les filles veulent vivre » et « Bibi (le premier ministre Netanyahou) et Barak (le ministre de la défense), la guerre n’est pas un jeu ».

Lire la suite

Plein soutien de Unia Neuchâtel au personnel en lutte de l’hôpital Providence.

Le syndicat Unia région Neuchâtel est pleinement solidaire de la lutte que les salarié-e-s de l’hôpital de la Providence mène ce matin et les jours à venir. Pour Unia, il n’est pas question que des missions hospitalières publiques et des subventions cantonales payées par les contribuables soient accordées à des organismes tels que le groupe Genolier , si il n’y a pas de garantie que le personnel continue d’être couvert par la convention collective neuchâteloise de la santé.
Ce matin le personnel de l’hôpital de la Providence fait grève, faute d’avoir pu aboutir dans les processus mis en place ces dernières semaines pour trouver une solution dans le conflit qui règne dans cet établissement. Les tentatives de la Direction de la Providence de transférer l’institution au groupe Genolier doivent s’accompagner de l’exigence que la convention collective du personnel de santé de la Providence continue d’être appliquée. Si le groupe Genolier veut prendre des missions hospitalières publiques dans notre canton et toucher des subventions, il n’est pas question qu’il puisse être mandaté par le canton de telles missions sans que Genolier ne s’engage à continuer d’appliquer à son personnel la CCT du personnel de la santé.

La mine de potasse de Sussex va suspendre ses activités.

Les travailleurs de la mine de potasse de Sussex, au Nouveau-Brunswick, seront mis à pied pour deux mois.

L’entreprise PotashCorp explique qu’une baisse de la demande la force à ralentir momentanément ses activités.

La mine sera fermée pendant huit semaines, du 30 décembre jusqu’au 23 février.

Les installations de PotashCorp en Saskatchewan seront aussi à l’arrêt de la mi-décembre jusqu’au début de février.

Les profits de PotashCorp au troisième trimestre étaient en baisse de 22 % comparativement à l’année précédente.

http://www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2012/11/15/003-mine-potasse-sussex.shtml

Commerce: manifestation contre les ouvertures en nocturne et le dimanche.

PARIS (Sipa) — Quelques centaines de salariés des grands magasins parisiens (plus de 200 selon la police) ont manifesté jeudi à Paris à l’appel d’une intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO et Sud contre « les ouvertures illégales des supérettes tous les dimanches et les lundis », et contre « les ouvertures illégales de commerces après 21h ».

Les manifestants se sont rassemblés dans la matinée à proximité des grands magasins du Printemps et des Galeries Lafayette, boulevard Haussmann, avant de défiler jusqu’à l’UCV (Union des grands commerces de centre ville).

« Depuis deux ans, l’intersyndicale des commerces de Paris a décidé de dire stop. Nous avons fait condamner de nombreuses enseignes qui ouvraient illégalement le dimanche et empêché, devant les tribunaux, les grands magasins de multiplier les nocturnes« , déclarent les syndicats dans un communiqué commun.

L’intersyndicale estime que « les salariés du commerce doivent s’inviter dans le débat sur les horaires de travail! Il ne faut pas que demain les magasins soient ouverts 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, avec des salariés à temps partiel que l’on paie moins que le Smic mensuel ».

Lire la suite

Négociation sécurisation de l’emploi : Le Medef veut imposer une régression historique !


Communiqué CGT, 15 novembre 2012 :

Le texte que le MEDEF essaiede nous imposer comme trame d’accord est un véritable mode d’emploi pour transformer le CDI en contrat précaire et licencier à sa guise. Sans grande surprise, on y retrouve les vieilles lunes patronales : laisser le salarié seul face à l’employeur, s’en débarrasser en toute impunité et à moindre

coût, écarter le juge, empêcher toute résistance des représentants du personnel…

Evidemment, le projet patronal est extrêmement déséquilibré, en voici les grandes lignes :

– le MEDEF nous explique en détail comment il va faire du CDI le principal contrat de travail précaire et comment il va supprimer le droit du licenciement économique afin d’empêcher toute résistance des salariés et de leurs représentants.

Lire la suite

Conforama. Les salariés mobilisés contre la suppression de 288 postes.

Cgt, vendredi 16 novembre 2012 :

A l’occasion de l’inauguration d’un magasin Conforama à proximité des Champs-Elysées, plusieurs centaines de salariés de l’enseigne ont manifesté, à l’appel d’une intersyndicale CGT, CFDT, FO et CGC, ce jeudi, contre le plan de suppression de 288 postes dans le service après-vente décidé par la direction. Une trentaine de magasins de province, sur les quelque 200 que compte le groupe, étaient également touchés par le mouvement, notamment par des débrayages.

Le secrétaire du Comité central d’entreprise et délégué syndical CGT Manuel Marini a dénoncé « un investissement pharaonique de la direction dans ce magasin parisien alors que dans le même temps le groupe est en train de détruire des centaines d’emplois ».

La direction de Conforama a déclaré, quant à elle, que « la restructuration du service après-vente est liée à une baisse d’activité de 40% depuis 2006 » et insisté sur le fait que « 70 créations de postes sont prévues dans le cadre du plan de réorganisation », portant le solde net des suppressions de postes à 218.

Ce plan a en effet été annulé une première fois fin septembre par le tribunal de grande instance de Meaux, mais la direction a présenté un nouveau plan le 17 octobre, prévoyant le même nombre de suppressions de postes, complété en matière de reclassement.

Lire la suite