Mobilisation générale pour la garde des tout petits.

lundi 12 novembre 2012, d’après Ouest France :

La ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti a déploré lundi la mauvaise répartition géographique des offres de garde pour les tous petits et sonné la « mobilisation » pour remédier au manque de places.

*C’est un beau projet, mais que propose Mme la Ministre ?

Il manquerait entre 300 0000 et 500 000 places de garde pour les tout petits.

Il manquerait entre 300 0000 et 500 000 places de garde pour les tout petits.

« On sait qu’on n’offre pas à l’ensemble des parents les mêmes chances d’accès à un mode d’accueil en fonction de leur lieu de résidence », a déploré la ministre, soulignant que l’offre varie selon les départements, de 9 à 80 places pour 100 enfants de moins de 3 ans.

Selon les chiffres de 2009 des allocations familiales, la France comptait près d’1,2 million de places (nounous, accueil collectif, école maternelle) pour les tous petits.

Préscolarisation :

« De nouvelles réponses s’imposent », a relevé la ministre, qui lançait officiellement lundi une « mobilisation pour la petite enfance », qui doit notamment consister, à partir du 17 novembre, en une série de consultations dans quatre régions (Midi-Pyrénées, Bourgogne, Nord-Pas-de-Calais, Pays-de-la-Loire) avec des parents, des professionnels, des élus ou des collectivités locales.

À partir de ces consultations, le gouvernement élaborera ses nouvelles orientations, qui comprendront notamment une « relance de préscolarisation dès 2 ans », en lien avec l’Education nationale.

Manque de 300 000 à 500 000 places :

Mme Bertinotti a également précisé que le décret controversé dit « Morano » de 2010 assouplissant les règles d’accueil en crèche serait abrogé au cours du « premier trimestre 2013 ».

Dans une note récente, le centre d’analyse stratégique déplorait déjà la mauvaise répartition de l’offre, la moyenne nationale de 48,7 places pour 100 enfants de moins de trois ans (en 2009) cachant de fortes disparités, avec des régions en grande pénurie (région parisienne) tandis que certaines crèches peinent à se remplir.

La France compte 2,4 millions d’enfants de moins de trois ans. La plupart (63 %) sont gardés par leurs parents, les autres par une assistante maternelle (18 %) et en accueil collectif (10 %).

Un rapport parlementaire de 2008 estimait qu’il manquait entre 300 000 et 500 000 places d’accueil collectif ou individuel.

*Donc en un mot, scolarisation dès deux ans comme mode de garde pour parer au manque de place dans les crèches notamment… Est ce une redéfinition du rôle de l’école, entre lieu d’apprentissage et lieu de maternage ? Reste à voir s’il y aura des infrastructures et du personnel de plus prévu pour réaliser ce projet, ou est ce un moyen de répondre à la demande en mutualisant les services à moindre coût ? A suivre…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s