Colère des ouvriers de Ford Genk à Cologne

AFP, 7 novembre 2012 :

Six personnes ont été arrêtées et trois policiers blessés lors d’échauffourées entre des salariés d’une usine belge de Ford appelée à fermer et la police devant le siège européen du groupe automobile américain à Cologne, dans l’ouest de l’Allemagne, a annoncé celle-ci.

Jusqu’à 250 salariés de l’usine de Genk, dont Ford a annoncé la fermeture d’ici à la fin 2014, sont venus crier leur colère devant l’entrée de site de Cologne-Niehl, mettant le feu à des pneus et bloquant l’accès au site, selon la même source. (…)

Six personnes ont été arrêtées, dont une ayant, d’après les premiers éléments de l’enquête, lancé des feux d’artifice sur des policiers. Une enquête a été ouverte pour blessure corporelle grave et infraction à la loi sur les explosifs notamment. « Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, il régnait une atmosphère plutôt agressive », a souligné un porte-parole de la police locale. En début de matinée, les manifestants ont notamment bloqué l’accès au site avec des autocars et en mettant le feu à des pneus. Ford a indiqué mercredi qu’une réunion entre la direction et des représentants du comité d’entreprise européen s’était tenue ce jour à Cologne. Fin octobre, l’américain a dévoilé un plan de restructuration prévoyant notamment la disparition de deux usines en Grande-Bretagne et la fermeture du site de Genk.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s