Salaires : Grève largement suivie au Liban

L’Orient le Jour, 8 novembre 2012 :

Les écoles et les administrations publiques ont largement suivi jeudi l’ordre de grève lancé par les syndicats pour protester contre l’échec du gouvernement libanais à trouver les moyens de financer la hausse de l’échelle des salaires.

Les écoles et les administrations de Beyrouth, du Metn, de Aley, du Nord et du Sud du pays ont débrayé, a rapporté l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). Selon la même source, certains fonctionnaires des administrations publiques se sont rendus sur leur lieu de travail sans toutefois s’acquitter de la moindre tâche.

Certaines écoles privées ont toutefois ouvert leurs portes.

Ce matin, le président du Comité de coordination syndicale, Hanna Gharib, a menacé de paralyser le secteur public si le gouvernement ne trouve pas les moyens de financer la hausse de l’échelle des salaires.

« Il s’agit d’un énorme scandale, une atteinte au prestige de l’Etat. Le gouvernement se ligue avec le patronat contre les fonctionnaires », a déclaré M. Gharib à lorientlejour.com jeudi matin.

« Pourquoi le gouvernement trouve-t-il les moyens de financer la corruption et la contrebande et non l’échelle des salaires du secteur public ? », a poursuivi le syndicaliste. « Nous allons paralyser pour longtemps le secteur public si nos revendications ne sont pas satisfaites, nous allons sûrement vers des mesures d’escalade », a-t-il ajouté. « Nous ne voulons pas que le gouvernement impose de nouvelles taxes aux pauvres, mais qu’il trouve des sources de financement auprès des riches et des entreprises qui enregistrent de grands profits ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s