Archives quotidiennes : 04/11/2012

Grèves et manifestations en Europe le 14 novembre

Article publié dans Communisme-ouvrier N°26, bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière (novembre 2012) :

Les deux principaux syndicats espagnols, CCOO et UGT, suivis par 150 mouvements de la société civile, appellent à la grève générale le 14 novembre, pour lutter contre le plan d’austérité imposé par le gouvernement. La grève du 29 mars avait été très largement suivie.

Cet appel à la grève le 14 novembre a été repris au Portugal par la principale centrale syndicale, la CGTP, et en Grèce, par la GSEE, principal syndicat du secteur privé, deux pays gravement frappés par les plans d’austérité. En Grèce, cette grève générale intervient dans un contexte de manifestations violentes contre les plans imposés par la troïka (FMI, Commission européenne, banque centrale européenne).

La Confédération européenne des syndicats a repris à son compte la date du 14 novembre, mais en appelant à « diverses formes : grèves, manifestations, rassemblements et autres actions », ce qui ne veut pas dire grand chose. Cela témoigne bien de l’incapacité de la centrale européenne a être autre chose qu’un lobby bruxellois sans véritable capacité de mobilisation syndicale à l’échelle de l’Europe. Cependant, plusieurs confédérations ont répondu à cet appel.

Lire la suite

Publicités

Lettre de Shahrokh Zamani, militant ouvrier iranien emprisonné

A tous les organisations syndicales et de défense des droits humains

Monsieur Shahrokh Zamani, membre du Comité de Suivi pour la Formation d’Organisations Ouvrières Libres en Iran et du Syndicat des Peintres de Téhéran, est un militant ouvrier connu et populaire qui, avec une lettre écrite depuis la prison de Tabriz, nous demande de faire entendre sa voix à l’échelle internationale.

Monsieur Zamani a été arête le 5 juin 2011 et a été condamné à 11 ans de prison. Son crime est de défendre les droits des travailleurs et de constituer un syndicat. Comme d’habitude, ils ne l’ont pas accusé de cela mais avec de fausses accusations comme « propagande contre le régime ». Pendant sa détention, Monsieur Zamani a subi de graves tortures et des cruautés. Il est actuellement détenu à la célèbre prison Rajaei-Shahr.

La lettre de Monsieur Zamani est jointe : en la lisant vous comprendrez les details de sa situation. Ce que subit Monsieur Zamani est exactement ce que subissent tous les autres prisonniers politiques et militants ouvriers. Nous vous appelons à soutenir Shahrokh Zamani par tous les moyens à votre disposition. Vous pouvez écrire à la République Islamique et protester contre les arrestations, les emprisonnements et la torture à l’encontre de militants ouvriers et demander la libération de Monsieur Zamani et des autres militants ouvriers.

Lire la suite

Venezuela : Le mythe de la révolution bolivarienne

Interview avec Stéphane Julien après la réélection d’Hugo Chavez publié dans Communisme-ouvrier N°26, bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière (novembre 2012) :

Hugo Chavez, régulièrement vu en compagnie des dictateurs sanguinaires comme Ahmadinejad, capitalise aussi une certaine sympathie chez certains militants de « gauche », voir chez les hommes politiques se présentant de gauche comme par exemple Jean-Luc Melenchon. Le Venezuela est d’ailleurs vénéré et présenté comme un exemple à suivre de la part d’une partie de « gauche » française et européenne et la réélection de Chavez a été chaudement saluée. Mais qu’en est-il vraiment ?

Stéphane Julien : Ce n’est pas nouveau qu’une partie de la gauche internationale soit sourde et aveugle dans son soutien à tout démagogue qui se drape d’un discours anti-impérialiste, ou pour être plus précis anti-américain. C’est d’autant plus « naturel » que depuis l’isolement puis la dégénérescence de la révolution russe dans les années 1920 nombre de militants misent sur des fractions soi-disant « progressistes » des bourgeoisies nationales et confondent socialisme et capitalisme d’Etat. Fondamentalement, c’est toujours l’idée puissante, même si elle n’est que rarement exprimée avec franchise, que la classe ouvrière internationale est incapable de porter elle-même la révolution, qui explique ces tactiques de repli. La gauche française, notamment, est fortement marquée par le nationalisme de gauche hérité de sa période stalinienne social-patriote. La posture du gouvernement vénézuélien lui rappelle Cuba, et on essaie de ne pas être trop regardant sur les rapports concernant les droits humains dans le pays (Human Right Watch, Provea…), la criminalisation des luttes sociales, le soutien aux dictatures, les importants accords commerciaux avec l’Iran… Un militant libertaire vénézuélien a publié un livre démontrant la « révolution comme spectacle ». Mais au fond, je ne crois pas que les militants européens soient dupés par ce spectacle, je crois que ça les arrange bien d’y croire. Ceux qui défendent le régime vénézuélien ne sont tout simplement pas des défenseurs de l’autonomie ouvrière.

Lire la suite

Le 14 novembre, la CGSP wallonne se mobilise contre l’austérité

Communiqué de presse de la CGSP Wallonie :

Le 14 novembre, la CGSP wallonne se mobilise contre l’austérité.

Le Bureau de la CGSP wallonne réuni ce 30 octobre a décidé, à sa tour, de répondre par une journée de grève générale à l’appel à la mobilisation du 14 novembre de la Confédération européenne des syndicats (CES).

La CGSP wallonne est fermement et totalement opposée aux politiques d’austérité qui se mettent en place en Europe à la suite des crises financières. La poursuite aveugle et sans fin de l’équilibre budgétaire à tout prix n’est pas la panacée, c’est le remède pire que le mal qui exerce une pression à la baisse sur les salaires, les services publics, la sécurité sociale, les pensions et les conditions de travail et de vie !

Lire la suite

Kenya : le port de Mombasa paralysé par une grève

Euronews, 3 novembre 2012 :

Une grève de cinq jours paralyse depuis hier l’activité du port de Mombasa, la deuxième ville du Kenya, située dans le sud du pays.

Une mobilisation suivie par la totalité des 3128 salariés qui réclament des lettres de titularisation et la fin des contrats précaires.

Conséquence de ce mouvement de grève, les marchandises restent bloquées dans leurs conteneurs.

Lire la suite

Ferropem Anglefort : Management brutal et atteintes aux droits des salariés

Un droit d’alerte a été exercé par un délégué du personnel FO de l’usine FERROPEM ANGLEFORT suite à la notification d’une sanction avec mise à pied conservatoire d’un salarié filmé à son insu sur son lieu de travail.

Selon la direction « le salarié aurait été photographié en train de cacher une pièce en cuivre dans le but de la dérober…et aurait avoué ses intentions »
Lors de l’enquête demandé suite au droit d’alerte, la direction a déclaré avoir utilisé du matériel de surveillance sans en prévenir ni les représentants du personnel, ni les salariés, ni le CE, dans le but de « trouver un coupable » et d’éradiquer les vols de cuivre.

Le directeur a reconnu également avoir convoqué le salarié dans son bureau en présence de son chef de service et après visionnage des photos, tenté d’inciter le salarié à démissionner.

Lire la suite