Gouvernement de gauche ou droite, toujours le pouvoir du MEDEF

Extrait d’une dépêche AFP du 30 octobre 2012 qui montre bien à quel point derrière les discours sur la compétitivité, au niveau des directions des boîtes comme de celle de l’État, se préparent de nouvelles attaques contre la classe ouvrière.


Ayrault n’écarte pas un retour aux 39 heures

Un retour à la semaine de 39 heures, et donc la suppression de fait d’une réforme emblématique de la gauche comme les 35 heures, n’est «pas un sujet tabou», affirme mardi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui assure n’être «pas impressionné» par les critiques qui l’assaillent. Dans un entretien avec des lecteurs du Parisien/Aujourd’hui en France, le chef du gouvernement admet que le retour aux «39 heures payées 39» est un thème qui «fera débat». «Mais pourquoi pas. Il n’y a pas de sujet tabou. Je ne suis pas dogmatique», ajoute-t-il.

«La seule chose qui me préoccupe, c’est que la France est en panne, et il faut que l’on redémarre le moteur, à fond. Mais pas pour foncer dans le mur», explique Jean-Marc Ayrault, qui se fera remettre le 5 novembre par Louis Gallois un rapport très attendu sur la compétitivité. Des articles de presse avaient affirmé le 25 octobre que ce rapport allait préconiser la suppression des 35 heures, instaurées par le gouvernement Jospin à la fin des années 1990. Ce qui avait été démenti par les services de Louis Gallois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s