CCE du 25 octobre : La direction de PSA veut passer en force une partie de son plan de licenciement !

Tract CGT du groupe PSA, 18 octobre 2012 :

CCE du 25 octobre :
La direction veut passer en force une partie de son plan de licenciement !

Lors de cette réunion du CCE extraordinaire, la direction compte demander aux élus du CCE par un vote majoritaire de l’autoriser à débloquer une partie de son PSE (plan de licenciement).

Rappel :

Lors du CCE du 25 juillet, TOUS LES SYNDICATS A L’UNANIMITÉ ont bloqué le plan Varin de 8 000 suppressions d’emplois, dont les PSE qui concernent les 1 400 licenciements à Rennes et la fermeture d’Aulnay (3 000 licenciements). Tous les syndicats ont demandé à Sécafi de réaliser une expertise.

– Fin novembre, Sécafi doit remettre ses conclusions. La direction demandera ensuite aux élus du CCE de se prononcer sur le plan de licenciement (PSE).

Pour la direction, qui voudrait vider l’usine d’Aulnay avant le passage en 1 équipe prévu début 2013, ce délai est trop long.

C’est pour cette raison qu’au CCE du 25 octobre, la direction voudrait mettre en route les mutations internes avec ses conditions, sans aucune négociation pour faire partir un maximum de CDI d’Aulnay, le moins cher possible.

–  Le 16 octobre, AU NIVEAU CENTRAL, TOUS LES SYNDICATS ont demandé à la direction de retirer ce point de l’ordre du jour. La direction a refusé !

– TOUS LES SYNDICATS D’AULNAY (CGT-SIA-FO-CFDT- CFTC-CGC et SUD) refusent ce passage en force avant l’heure, sans aucune négociation ni garantie.

– Les salariés d’Aulnay soutenus par les syndicats ont décidé de signer massivement une motion destinée à chacun des 20 élus du CCE pour leur demander de voter contre la demande de la direction qui accélérerait la fermeture de l’usine d’Aulnay.

Les 20 élus du CCE sont répartis dans chaque site PSA. Il est inimaginable qu’un vote majoritaire puisse avoir lieu et ainsi autoriser la direction à des mutations contre l’avis des premiers intéressés !

La fermeture de l’usine d’Aulnay et les 1 400 licenciements à Rennes nous concernent tous !

Nous avons un rôle à jouer pour aider nos camarades d’Aulnay et de Rennes :

Interpeller et demander à l’élu au CCE du site et aux syndicats de notre usine qu’ils respectent le choix des syndicats et des salariés d’Aulnay et s’engagent à voter contre la demande de la direction !

Dans le cas contraire, ce serait un véritable coup de poignard dans le dos des salariés !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s