Corse : Les « truands du patronat » reprennent du service

Corsica Informazione, 11 octobre 2012 :

Pour casser la grève, un entrepreneur de Corse-du-Sud mobilise des gros bras, armés de matraques et de battes. Tout était tranquille, le 2 octobre, à Baleone, dans les environs d’Ajaccio (Corse-du-Sud). Un piquet comme tant d’autres.

Une douzaine d’ouvriers (sur 44 salariés, au total) de la Société des granulats et bétons de Corse (SGBC), une joint-venture entre Colas (filiale de Bouygues) et le groupe Mocchi (une entreprise familiale basée à Propriano) sont en grève, à l’appel de la CGT, pour obtenir la transformation en CDI des contrats de trois intérimaires employés sur le site. Après quelques jours de conflit, alors que des collègues de ­Corsovia, une autre filiale de Bouygues, sont présents pour soutenir le mouvement, une négociation sous l’égide des pouvoirs publics doit enfin s’ouvrir.

Le calme règne. Deux 4×4, vitres ­fumées, débarquent. Toussaint Mocchi, actionnaire minoritaire de la SGBC – il détient 40 % du capital –, sort, accompagné de plusieurs gardes du corps. Des nombreux véhicules qui serpentent en convoi derrière lui, une trentaine de nervis, armés de matraques et de battes, ­s’extraient. Incrédules, les grévistes regardent débouler cette petite armée, décidée à leur rentrer dedans…

Présent sur place, Jean-Michel Biondi, secrétaire départemental de la CGT, n’avait jamais vu un tel déferlement de violences. « Ils ont tout foutu en l’air, témoigne ce militant expérimenté. Des tentatives d’intimidation, on en a déjà vu, mais à ce niveau-là, jamais ! » Sur place, après avoir molesté une femme qui tente d’appeler à l’aide par téléphone, les briseurs de grève se concentrent sur le représentant de la section syndicale CGT, créée il y a à peine deux ans. « Avec leurs matraques, ils m’ont encerclé et j’en ai pris plein la tronche, raconte-
t-il à ­l’Humanité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s