Archives quotidiennes : 10/10/2012

Protestation à Marivan contre la peine de mort

Lundi 8 octobre, un rassemblement était organisé à Marivan (Kurdistan d’Iran) contre les exécutions et la peine de mort.

Lire la suite

De Sarkozy à Hollande : Des milliards pour le patronat, du gaz lacrymogène pour les ouvriers

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 10 octobre 2012:

Le 9 octobre, alors que des centaines de travailleurs menacés de licenciements manifestaient devant le salon de l’automobile à Paris, les forces de répression ont tiré des gaz lacrymogènes sur les ouvriers en lutte. Le message est clair : ceux qui produisent les voitures, ceux dont la sueur a fait la fortune des grands barons de l’industrie et qui aujourd’hui vivent dans la crainte de devoir pointer à Pôle Emploi, n’ont pas le droit d’entrer dans un salon où est exposé le produit de leur travail.

Aux grands patrons, comme la famille Peugeot, qui licencient tout en annonçant de juteux profits, le gouvernement promet de nouvelles aides financières.

Aux ouvriers qui luttent pour défendre leurs emplois, le gouvernement répond par les gaz lacrymogènes… comme l’avait fait Sarkozy le 15 mars 2012 contre les travailleurs d’ArcelorMittal venus manifester à Paris. De Sarkozy à Hollande, les présidents et les gouvernements changent, la politique anti-ouvrière, les licenciements et la répression restent. Nous, travailleuses et travailleurs, n’avons rien à attendre de ce gouvernement et des politiciens. Nous ne devons compter que sur nous-mêmes pour défendre nos revendications, nos emplois et nos conditions de vie.

Violences policières au salon de l’auto, suites

Selon le syndicat SUD PSA, un militant et délégué de SUD Automobile est aux urgences pour brûlures aux yeux et au visage suite aux tirs à bout portant de gaz lacrymogènes par les CRS devant la manifestation des travailleurs le 9 octobre devant le salon de l’auto à Paris.

Plus d’une centaine de manifestants à Besançon pour la sauvegarde de l’emploi

Ma Commune.Infos, 9 octobre 2012 :

Entre 130 personnes, d’après la police, et 150 personnes, d’après la CGT, ont manifesté ce mardi 9 octobre 2012 à Besançon pour la sauvegarde de l’emploi et de l’industrie, dans le cadre d’une mobilisation européenne.

La CGT a appelé seule à la mobilisation en France, pour demander au gouvernement socialiste des mesures pour protéger l’emploi sans céder aux sirènes du patronat. À Besançon, les manifestants se sont réunis vers 10 heures devant la Chambre régionale de commerce et d’industrie de Franche-Comté. Ils ont ensuite défilé jusqu’aux locaux du Medef.

La CGT régionale avait par ailleurs appelé les Francs-comtois qui le pouvaient à manifester à Épinal. Entre 1.500 et 3.000 personnes venues du Grand Est, selon la police et les organisateurs, se sont retrouvées dans cette ville des Vosges.

Lire la suite

Au Pakistan, Malala, 14 ans, dans le viseur des talibans.

Publié le 10/10/2012, http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/10/01003-20121010ARTFIG00506-au-pakistan-malala-14-ans-dans-le-viseur-des-talibans.php

Célèbre grâce à la tenue d’un blog dans lequel elle dénonçait en 2009 les violences des talibans, Malala Yousafzai, a été victime d’une attaque ciblée par un activiste mardi. Elle est devenue un symbole.

Manifestation mercredi à Lahore au Pakistan en soutien à Malala Yousafzai, 14 ans, victime d'une attaque par un activite taliban la veille

Manifestation mercredi à Lahore au Pakistan en soutien à Malala Yousafzai, 14 ans, victime d’une attaque par un activite taliban la veille

Malala Yousafzai, 14 ans, est une icône du militantisme au Pakistan. Mais pour avoir dénoncé les violences des talibans et défendu l’enseignement pour les filles, elle a été visée par une attaque mardi devant son école par un activiste du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), lié à al-Qaida. Dans un état critique après son intervention chirurgicale mercredi mais hors de danger, l’adolescente qui a reçu une balle en pleine tête sans dommage pour le cerveau, est une miraculée.

Lire la suite

Tunis : Des pro-Ennahdha s’en prennent aux employés de la Transtu en grève

Kapitalis, 10 octobre 2012 :

Un groupe de barbus a fait barrage aujourd’hui aux employés de Transtu qui observent une grève ouverte devant le siège de l’Ugtt, la centrale syndicale.

«Ce sont toujours les mêmes visages qui reviennent. Nous les connaissons tous ces jeunes barbus et d’une rare violence, souvent mobilisés par le parti Ennahdha», a dit à Kapitalis un syndicaliste joint sur place.

Selon lui, derrière ce mouvement, on peut lire une volonté d’Ennahdha de ne pas réussir le dialogue national proposé par l’Union générale tunisienne du travail (Ugtt), qui refuse d’exclure certains partis opposés à Ennahdha, comme le Front populaire ou Nida Tounes

Côte d`Ivoire : Menace de grève à la Poste pour des arriérés de salaire

Abidjan.net, 10 octobre 2012 :

Quelque 900 travailleurs de la Poste de Côte d`Ivoire menacent d`entrer en grève « d`avertissement » de trois jours à partir du 17 octobre pour obtenir satisfaction de leur revendication portant sur deux mois d`arriérés de salaire.


« Tous les bureaux de Poste sur toute l`étendue du territoire national seront fermés », a annoncé mardi face à la presse le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la Poste de Côte d`Ivoire (Syntraposte-Ci), N`dri Kouadio Christophe.

« Nous avons déposé un préavis de grève à notre direction depuis lundi, non seulement pour deux mois de salaire impayés mais aussi et surtout du plan de redressement adopté à Grand-Bassam en 2007 », a-t-il précisé.

Lire la suite