Un salarié sur six touchait un bas salaire en 2011

Tel que défini par le ministère du Travail, le terme « bas salaire » désignait en 2011 une rémunération légèrement inférieure au Smic.

En 2011, près d’un salarié sur six occupait un emploi à bas salaire, soit inférieur à 1 055 euros nets mensuels, selon une étude du ministère du Travail (Dares) publiée vendredi.

Selon l’étude, sur 22,3 millions de salariés du privé et du public, 3,6 millions, soit 16,1%, occupaient un emploi à bas salaire, c’est-à-dire un emploi dont le salaire mensuel net est inférieur ou égal aux deux tiers du salaire net mensuel médian.

Le salaire mensuel net médian était en 2011 de 1 583 euros. Le seuil des bas salaires s’élevait à 1 055 euros nets mensuels, soit très proche du Smic mensuel net sur la base de 35 heures hebdomadaires, établi à 1 074 euros.

Les femmes représentent 75% des salariés à bas salaires, et plus des trois quarts de ces salariés sont à temps partiel. En outre, près de la moitié sont en contrat à durée limitée et travaillent chez des particuliers.

La diminution de la proportion de bas salaires, quasi continue de 1995 à 2007, s’est interrompue en 2008, relève la Dares, faisant le lien avec la forte dégradation du marché du travail.

Ainsi, la proportion de ces salariés était proche de 18% au milieu des années 1990. Elle est retombée à 15% en 2006 et 2007 puis est repassée à 15,7% entre 2008 et 2010 avant d’atteindre 16% en 2011.

(AFP)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s