Archives quotidiennes : 29/09/2012

Malgré 30 mois de lutte, les ouvrières de Sodimédical perdent leur emploi !

Le Monde.fr | 29.09.2012 :

Vendredi 28 septembre au soir, les salariées de Sodimédical avaient organisé, dans la banlieue de Troyes, une grande fête de soutien à leur lutte, qui dure depuis trente mois pour conserver leur emploi. Une date fixée il y a plusieurs mois.

Hasard du calendrier, le matin même, une très mauvaise nouvelle les a assommées : la validation, par la cour d’appel de Reims, de la mise en liquidation judiciaire de Sodimédical, société de textile médical basée à Plancy-l’Abbaye (Aube), prononcée dix jours plus tôt par le tribunal de commerce de Troyes.

Dès lundi 1er octobre, les 52 ouvrières, qui ne sont plus payées depuis un an, seront licenciées. « On a perdu la bataille de l’emploi », constatait amèrement Catherine Berlin, secrétaire adjointe du comité d’entreprise, en se rendant malgré tout à cette fête, où 400 personnes étaient attendues.

Lire la suite

Publicités

9 octobre : Toutes et tous en lutte et dans les rues contre les licenciements et les suppressions d’emplois !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

PSA, Doux, Sanofi, ArcelorMittal, Air France… la liste des entreprises qui licencient, suppriment des emplois et jettent des milliers de travailleurs à la rue ne cesse d’augmenter en cette rentrée 2012. Le chômage atteint des records historiques, on estime que 1.000 emplois disparaissent chaque jour en France, mais les profits et les fortunes des grosses familles de la bourgeoisie, elles, continuent d’augmenter. Pour le seul premier trimestre 2012, les entreprises du CAC 40 annoncent déjà 37 milliards de bénéfices.

Et alors que des millions d’entre nous crèvent du chômage, dans les entreprises, nous sommes de plus en plus soumis à la pression des patrons, aux cadences infernales et à la dégradation de nos conditions de travail. Le chômage et les licenciements permettent aussi aux patrons de nous soumettre à un véritable terrorisme pour nous imposer des « accords de compétitivité » comme chez SevelNord, pour remettre en cause nos salaires à la baisse et imposer toujours plus de flexibilité.

Si, pour prendre l’exemple de PSA, le gouvernement feignait s’indigner avant les vacances, les propos de Montebourg appelant les travailleurs de PSA Aulnay à la résignation ou le refus d’Hollande de geler le plan de suppressions de postes, montrent bien, dans la lutte des ouvriers pour le maintien de leurs emplois, de quel côté sont ces politiciens qui ne risquent pas, eux, de devoir aller pointer à Pôle Emploi.

Lire la suite

Tunisie : réunion de soutien à la victime de viol poursuivie

A Tunis, des organisations féministes et de défense des droits humains ont organisé vendredi 28 septembre une réunion de soutien à une jeune femme violée par des policiers et poursuivie pour atteinte à la pudeur.

Lire la suite

Rassemblement à Tunis en soutien à la jeune fille violée… et accusée

Tunis : 200 à 300 manifestants se sont rassemblés à la Place des Droits de l’Homme pour apporter leur soutien à la jeune fille violée par des policiers et accusée d’atteinte aux bonnes moeurs. Les protestataires, qui ont scandé plusieurs slogans hostiles aux forces de l’ordre et au gouvernement, étaient encadrés par un cordon de policiers visiblement mal à l’aise avec l’objet de la manifestation et les journalistes venus en nombre (Le Courrier de l’Atlas, 29 septembre 2012).

Lire la suite

Ceux qui produisent les voitures s’invitent au salon de l’auto

Le Parisien, 29 septembre 2012 :

Un Salon de l’automobile marqué par la crise économique. Après la visite vendredi de François Hollande et la promesse d’un soutien de la filière sur 5 ans, le Salon, belle vitrine pour tous les constructeurs, avec près d’un million de visiteurs, était ce samedi le théâtre de la colère des ouvriers de l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

L’opération «coup de poing» organisée par les syndicats s’est initiée dès l’ouverture du Salon au public, à 10 heures. Une cinquantaine de salariés de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) se sont rassemblés devant les portes du salon de l’automobile, avant d’y pénétrer en brandissant un carton rouge à l’adresse du gouvernement et d’Arnaud Montebourg en particulier, rebaptisé «ministre improductif.» Les manifestants, portant des badges «tous ensemble pour la sauvegarde de l’emploi», distribuaient des cartons rouges aux visiteurs massés devant les portes, en leur demandant de les brandir à l’arrivée du ministre.

Lire la suite

Nouvelles grèves dans les mines d’Afrique du Sud

Jeune Afrique, 29 septembre 2012 :

Plusieurs centaines de mineurs ont entamé de nouvelles grèves sauvages vendredi dans trois mines sud-africaines d’or, de chrome et de charbon, dans la foulée des mouvements sociaux qui ébranlent depuis des semaines les secteurs de l’or et surtout du platine.

Mineurs en grève à Carletonville

Des dizaines de milliers de mineurs au total sont en grève dans plusieurs sites majeurs du pays, depuis les événements violents de la mine de platine de Marikana, où 46 personnes ont trouvé la mort en août et septembre. Après des semaines de négociations, les grévistes de Marikana, dont le mouvement était illégal, ont obtenu de substantielles augmentations, de 11 à 22%. Village Main Reef, producteur d’or, a annoncé dans un communiqué que 1.700 de ses employés n’avaient pas rejoint leur poste de travail depuis jeudi soir, à la mine de Blyvooruitzicht près de Johannesburg.

Lire la suite

Mardi 9 Octobre : Tous au salon de l’auto avec les PSA Aulnay !

Edito du bulletin de la CGT Ingénierie Renault-Lardy :

Mardi 9 octobre, une journée d’action et de mobilisation européenne pour le développement de l’industrie et de l’emploi est organisée. Dans ce cadre, deux initiatives sont organisées à Paris : un rassemblement le matin devant le Salon de l’Auto (Porte de Versailles) à l’initiative des syndicats de PSA-Aulnay et qui regroupera des syndicats de l’automobile (PSA, Renault, sous-traitants) ; l’après-midi, une manifestation (Place d’Italie à Montparnasse) qui regroupera toute l’industrie. La CGT Renault-Lardy appelle à la grève pour se joindre à ces deux mobilisations.

Sur l’emploi, il y a vraiment urgence !

Plus de 3 millions de chômeurs, totalement privés d’emploi, 6 millions de travailleurs en sous-emploi ou en situation de précarité, 8 millions de travailleurs vivant en dessous du seuil de pauvreté.

Malgré cela, le patronat poursuit sa politique de casse de l’emploi. Et les plans sociaux se multiplient dans tous les secteurs d’activité, auxquels s’ajoutent les fins de contrats précaires (CDD, Intérim), qui représentent la grande majorité des inscriptions au chômage. Sans compter les licenciements déguisés dans les 900.000 « ruptures conventionnelles » annuelles.

Lire la suite