Afrique du Sud : les grèves continuent dans les mines

20 Minutes Online, 26 septembre 2012 :

La compagnie minière sud-africaine Gold Fields, dont une mine près de Johannesburg est paralysée depuis plus de quinze jours par une grève.

«Les employés de la mine Beatrix dans la province de l’Etat libre ont également entamé une grève illégale. La grève a démarré vendredi dans la section ouest (anciennement mine Oryx) et s’est étendue lundi au reste de la mine», a indiqué dans un communiqué le groupe, quatrième producteur d’or mondial.

«La grande majorité des 15’000 employés de KDC West (la mine proche de Johannesburg) et les 9000 employés de Beatrix participent à des grèves illégales et la production est stoppée sur les deux sites d’activité», précise le communiqué.

La justice a interdit les grèves à KDC West et dans la section ouest de Beatrix, relève Gold Fields, qui ajoute avoir demandé une interdiction de la grève dans l’ensemble de Beatrix et dit «examiner toutes les options» pour faire face à la situation.

La violente crise qui secoue les mines sud-africaines a démarré en août à la mine de platine de Marikana (nord) exploitée par le groupe britannique Lonmin où une longue grève émaillée de violences a fait 46 morts et a pris fin seulement la semaine dernière après un accord concédant 11 à 22% d’augmentations salariales.

Une réponse à “Afrique du Sud : les grèves continuent dans les mines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s