Archives quotidiennes : 25/09/2012

A Madrid, manifestants et policiers s’affrontent devant le Parlement

Le Monde, 25 septembre 2012 :

Des heurts ont éclaté mardi 25 septembre à Madrid entre manifestants du mouvement des indignés et policiers anti-émeutes qui ont chargé à coups de matraque la foule tentant de forcer un barrage près du Congrès des députés et fait usage de balles en caoutchouc.

Selon un dernier bilan au moins 14 personnes ont été blessées dont une « gravement qui souffre d’une possible lésion à la colonne vertébrale », a indiqué une porte-parole des services d’urgence. Au moins 14 personnes ont été interpellées, selon la police tandis que des milliers d’indignés étaient rassemblés près du Congrès, criant « démission ».

L’atmosphère était électrique à la mi-journée. Quelque 80 collectifs de militants espagnols avaient appelé, dès le mois d’août, à occuper ou encercler symboliquement le Parlement de Madrid le jour de la session plénière, pour protester contre la « séquestration de la souveraineté du peuple par la troïka [Banque centrale européenne, Fonds monétaire international et Commission européenne] et les marchés financiers ».

Lire la suite

Publicités

Palestine : Vers une « intifada sociale »

La Tribune, 25 septembre 2012 :

Un appel à la grève générale a été lancée pour ce mercredi en Cisjordanie pour protester contre les prix. Israël tente de contenir le mécontentement social en Palestine.

Manifestation à Hébron le 10 septembre

En Palestine, la tension ne cesse de monter. Le mécontentement social a poussé ces dernières semaines des milliers de Palestiniens dans les rues de Cisjordanie. Un mot d’ordre de grève générale contre la vie chère a été lancé pour mercredi. La vague de mécontentement est telle que les responsables israéliens redoutent une déstabilisation de l’Autorité palestinienne présidée par Mahmoud Abbas susceptible de dégénérer en une reprise des violences anti-israéliennes (*).

Israël tente de soutenir l’économie palestinienne

Résultat : le gouvernement de Benjamin Netanyahu rembourse désormais en temps et en heure la TVA et les droits de douanes prélevés sur les produits importés par les Palestiniens qui transitent par les ports israéliens. Ces recettes fiscales sont vitales pour un budget palestinien, grevé par un déficit de 1,1 milliard de dollars sur un total de 4 milliards en raison de la baisse de l’aide internationale. Israël a également augmenté de 5.000 le nombre de permis de travail pour les Palestiniens. Désormais 48.000 ouvriers de Cisjordanie sont employés dans le bâtiment et l’agriculture, tandis que 26.000 Palestiniens travaillent dans les colonies israéliennes de Cisjordanie. Trente mille autres Palestiniens sont employés au noir en Israël. Détail important; ces travailleurs qui font vivre des centaines de milliers de leurs proches, touchent en moyenne deux fois plus du côté israélien qu’en Cisjordanie.

Lire la suite

Strasbourg : les salariés poursuivent le blocage de la papeterie Stracel

Dernières Nouvelles d’Alsace, 25 septembre 2012 :

Les salariés de la papeterie Stracel de Strasbourg ont décidé mardi de poursuivre leur mouvement de grève, dans l’attente d’une rencontre prévue le lendemain avec la direction concernant un plan social, a-t-on appris de source syndicale.

La papeterie est bloquée depuis jeudi par les employés qui contestent la fermeture prochaine de l’usine.

Les salariés, réunis mardi matin en assemblée générale, ont décidé de «reconduire le mouvement jusqu’à demain (mercredi) soir 18H00», après une réunion avec la direction «pour continuer à discuter des modalités du plan de sauvegarde de l’emploi», a indiqué Yves Bernauer, délégué FO, dans un communiqué.

Lire la suite

Tunisie, Ezzahra : Manifestation des ouvriers de l’usine Leoni Ezzahra

Espace Manager, 25 septembre 2012 :

Tunisie : Des groupes de travailleurs de l’usine Leoni Ezzahra ont barré, mardi 25 septembre, la route nationale 1 au niveau d’Ezzahra et ont organisé un rassemblement devant les locaux de l’entreprise, alors qu’un autre groupe s’est rendu devant le siège du gouvernorat pour protester contre la décision de la direction générale du groupe Leoni de fermer l’unité de production d’Ezzahra et le blocage des négociations sur les dédommagements.

Un des participants au mouvement de protestation a estimé que « les relations de travail sont rompues à l’usine Leoni Ezzahra » et « les employés revendiquent leurs droits aux dédommagements ».

Selon lui, les compensations, dues au licenciement pour fermeture, portent sur « deux mois et demi de salaire pour chaque année d’ancienneté, ainsi que l’indemnité de licenciement et les autres droits que leur accorde le code du travail ».

Lire la suite

Appel à une journée de grève dans les transports le 9 octobre

Le Quotidien du Tourisme, 25 septembre 2012 :

La CGT Air France, Aéroports de Paris, RATP ainsi que plus d’une dizaine de réseaux des Transports Urbains, les Autoroutes du Sud de la France, ont annoncé leur intention d’appeler les salariés (es) à cesser le travail.

Bien d’autres entreprises, notamment dans le secteur du Transport Routier de Marchandises, de Voyageurs, du Nettoiement, des Ambulanciers privés, du Transport de Fonds et Valeurs, etc., vont également se joindre au mouvement. La FNST CGT appelle tous les syndicats « à participer massivement à une journée d’action de grève avec l’ensemble des salarié(e)s de toutes les entreprises concernées, le mardi 9 octobre 2012« . Cette journée d’action a pour but de protester contre « les problèmes d’emplois liés à la désindustrialisation, aux délocalisations, aux fermetures, et aux restructurations d’entreprises… »

Grèves générales au sud de l’Europe

TV5 Monde, 25 septembre 2012 :

Une grève générale se tient ce 26 septembre en Grèce à l’appel des syndicats des secteurs privé et public. Le Pays Basque et une partie de l’Espagne suivent le mouvement alors que le Portugal s’apprête à faire de même. Contre l’austérité imposée aux peuples, le syndicalisme et la lutte sociale sont-ils en train de trouver un nouveau souffle grâce à l’échelon européen ?

C’est la première grève générale nationale que le nouveau gouvernement de coalition grec fraîchement élu en juin doit gérer. Une grève motivée par les mêmes causes qu’avant le scrutin : les coupes budgétaire, la baisse des pensions de retraite couplées aux mesure de réduction des salaires, tant dans le secteur public que privé sont drastiques depuis deux ans. Toutes ces mesures qui ont mené à une réduction des salaires du secteur privé de plus de 20%, à des administrations au bord de la cessation de paiement ont toujours été « vendues » aux électeurs comme nécessaires pour améliorer l’économie : mais cette austérité a eu jusqu’à présent un effet inverse à celui souhaité, puisque le PIB grec selon les prévisions les plus optimistes, va encore reculer cette année de 7%.

Le nouveau plan de réduction des dépenses publiques prochainement voté à l’assemblée et visant à économiser près de 12 milliard d’euros doit permettre à la Grèce de recevoir la nouvelle tranche du plan d’aide européen de 31,5 milliard d’euros. Ces réductions de dépenses vont toucher principalement les collectivités locales. Ecoles et hôpitaux risquent de payer le prix fort des demandes de Bruxelles…

Lire la suite

Cinq militants ouvriers condamnés à la prison en Egypte

Lundi 24 septembre, le Congrès Egyptien Démocratique du Travail, qui regroupe 271 syndicats à travers le pays, informait que le tribunal d’Alexandrie a condamné cinq dockers de l’entreprise « Container & Cargo Handling Company » à trois ans de prison pour « incitation à la grève ».

En mars dernier, une grève a touché la Container & Cargo Handling Company, les travailleurs revendiquant la démission du bureau de direction accusé de corruption. La direction a ensuite porté plainte contre cinq militants ouvriers pour « incitation à la grève » et « perturbation du travail ».

Les cinq travailleurs accusés, Ahmed Sadek, Yousri Maaruf, Ashraf Ibrahim, Mohamed Abdel Moneim et Essam El-Din Mohamed Mabrouk ont tous été condamnés.