Plus de 5.000 manifestants à Berne pour l’emploi

ATS, 23 septembre 2012 :

« La plus grande manifestation de l’industrie que la Suisse ait connue depuis des décennies » a eu lieu samedi à Berne. Selon le communiqué des syndicats, plus de 5.000 personnes se sont rassemblées pour défendre la place industrielle suisse, actuellement en danger. Une forte délégation d’Unia Transjurane s’était également déplacée afin de rappeler le licenciement de 225 personnes de l’usine Tornos à Moutier (BE) et La Chaux-de-Fonds.

Manifestation du 22 septembre à Berne

Un imposant cortège a sillonné la vieille-ville de Berne samedi après-midi, à l’appel des syndicats Unia, syndicom (syndicat des médias et de la communication), SEV (syndicat du personnel des transports) et APC (syndicat du personnel de la Confédération). Les manifestants ont réclamé entre autres des bonnes conventions collectives de travail (CCT), des salaires minimaux obligatoires et une politique industrielle axée sur la reconversion écosociale.

Pour Corrado Pardini, d’Unia, la place industrielle est en grand danger, et les autorités font la politique de l’autruche. La branche de l’industrie MEM a également besoin d’une bonne CCT, qui garantisse des salaires minimums et des conditions de travail équitables.

L’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM) occupe 338’000 employés et elle est le plus grand employeur industriel en Suisse. Elle était fortement représentée à Berne notamment en raison des négociations sur sa nouvelle CCT qui vont bientôt commencer.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s