Archives quotidiennes : 20/09/2012

Shahmirzad : Résistance de deux jeunes filles face au voile obligatoire

L’Avenir net ,20 septembre 2012 :

Un imam a passé trois jours à l’hôpital après avoir été molesté par deux jeunes filles dans le village de Shahmirzad, en Iran, à la fin du mois d’août . Il avait admonesté l’une d’entre elle afin qu’elle se couvre la tête.

Les jeunes femmes, vexées par sa remarque, ont violemment pris le religieux à partie, rapporte le site internet de la chaîne américaine CNN.

L’imam affirme avoir «poliment» demandé à la jeune fille de se couvrir. Ce à quoi elle a rétorqué qu’il «ferait mieux de se couvrir les yeux». Offensé, le religieux a réitéré sa demande et exigé une meilleure conduite de la jeune femme.

Les deux jeunes femmes ont alors tabassé le religieux qui a du être hospitalisé pendant trois jours.

Lire la suite

PSA Aulnay : Après la rencontre à l’Elysée

Intervention de Jean-Pierre Mercier, délégué CGT à l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois après la rencontre à l’Elysée de l’intersyndicale (AFP, 20 septembre 2012) :

Reprise du travail à la mine de Marikana

Reportage d’Euronews, 19 septembre 2012 :

Reportage d’Al Jazeera du 19septembre (en anglais) : alors que les mineurs de Marikana ont obtenu 22% de hausse de salaire, des violences policières ont lieu contre des ouvriers d’autres mines de la région de Rustenburg en grève pour les salaires

Violences policières à Rustenburg contre les mineurs en grève

Le Nouvel Observateurs, 20 septembre 2012 :

La crise minière que traverse l’Afrique du Sud s’est poursuivie jeudi avec des échauffourées près des sites quasiment à l’arrêt d’Amplats, numéro un mondial du platine, à Rustenburg (nord), alors que le travail a repris à Marikana après six semaines d’une grève sanglante.

Forces de répression face aux mineurs à Rustenburg

La police est intervenue dans la matinée au bidonville de Sondela, voisin d’une mine d’Anglo American Platinum (Amplats) touchée par une grève depuis une dizaine de jours, avant que les habitants ne bloquent les routes avec des pierres et des pneus enflammées.

Les policiers « nous ont tiré dessus avec des balles en caoutchouc, et après ils ont lancé des gaz lacrymogènes, c’est pourquoi nous avons mis des pierres » sur la route d’accès, a expliqué Mable Makgetla, 30 ans, dont le mari travaille pour un sous-traitant.

Une école a été fermée après l’opération. « Les enseignants et les enfants étaient en classe quand ils (les policiers) ont tiré », a témoigné Daniel Khasiphe, 38 ans, un gréviste.

Lire la suite

Afrique du Sud : L’armée envoyée pour réprimer les mineurs en grève

Métro, 20 septembre 2012 :

Le président sud-africain Jacob Zuma a ordonné à l’armée de prêter main forte aux policiers chargés de répondre aux mouvements de mineurs grévistes, a déclaré jeudi son cabinet.

Le cabinet du président a déclaré l’armée aiderait la police «dans la prévention et la lutte contre la criminalité ainsi que le maintien de l’ordre dans la zone de Marikana (…) et d’autres zones du pays où cela est nécessaire», jusqu’au 31 janvier.

Le mouvement de grève se poursuivait jeudi chez les mineurs d’Anglo American Platinum près de Rustenburg. La police a menacé d’intervenir, et jeudi matin deux camions équipés de canons à eau et plusieurs véhicules blindés ont pris position près d’un rassemblement de grévistes dans un bidonville où les habitants ont érigé des barricades, et brûlé des pneus et des bûches.

Lire la suite

Les ouvriers de PSA Aulnay manifestent à l’Elysée

TF1, 20 septembre 2012 :

L’intersyndicale du constructeur automobile a obtenu de François Hollande la promesse des négociations tripartites, mais pas le gel du plan social. Pendant la réunion, des centaines de salariés manifestaient à proximité de l’Élysée.

« On ne peut pas négocier avec le couteau sous la gorge. Il faut absolument que le gouvernement annule ou en tout cas bloque le plan de licenciement de Peugeot », a déclaré Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT du groupe PSA d’Aulnay à la mi-journée sur LCI. Cette revendication, c’est le message qui a été porté une heure plus tard l’intersyndicale du groupe automobile à l’Elysée où elle était reçue par François Hollande.

Lire la suite

Arabie Saoudite : Condamnée à un an de prison pour avoir été violée

Algérie Focus, 16 septembre 2012 :

Une jeune femme célibataire a été condamnée par la justice saoudienne parce qu’elle souhaitait se faire avorter d’un foetus issu d’un viol collectif.

La justice saoudienne a une manière bien particulière de choisir ses coupables. La Saudi Gazette rapporte qu’une Saoudienne âgée 23 ans, a été condamnée à un an d’emprisonnement et 100 coups de fouet pour adultère alors que cette dernière tentait de se faire avorter après avoir subi un viol collectif.

Le tribunal de district de Djeddah a prononcé son jugement samedi après que la jeune fille ait avoué qu’elle avait eu une relation sexuelle forcée avec un homme. Son violeur l‘avait emmenée dans une maison de repos, à l’est de Djeddah, où lui et quatre de ses amis l’ont agressée sexuellement toute la nuit.

Lire la suite