Pakistan : Après la mort de 314 travailleurs dans deux incendies d’usines

Samedi 15 septembre était organisée au Pakistan une « journée de deuil » en mémoire des 289 travailleuses et travailleurs dans l’usine textile KHI de Karachi et de 25 dans la fabrique de chaussures de Lahore, morts le 11 septembre dernier, brûlés dans des incendies.

Manifestation à Lahore le 15 septembre

A Lahore, par exemple, une manifestation a été organisée pour dénoncer les conditions de travail imposées par les capitalistes qui conduisent à de telles tragédies. Farooq Tariq, membre du LPP (Parti du Travail du Pakistan), a, après avoir exprimé ses condoléances aux familles des ouvriers morts dans les incendies, dénoncé les politiques anti-ouvrières qui conduisent à ces drames et déclaré que les protestations continueraient jusqu’à ce que les propriétaires des usines soient derrière les barreaux. Tariq a également rappelé que les partis religieux n’avaient pas dit un mot sur la mort des ouvriers, préférant protester contre un film tourné aux Etats-Unis que de s’intéresser à la mort de travailleurs au Pakistan.

Manifestation du 15 septembre à Karachi :

Manifestation du 15 septembre à Islamabad

D’autres manifestations ont eu lieu dans d’autres villes du pays comme à Islamabad et ce dès le lendemain de la mort de plus de 300 ouvrières et ouvriers.

Le 12 septembre par exemple, la NTUF (Fédération Nationale des Syndicats) a organisé une manifestation devant le club de la presse à Karachi pour dénoncer les conditions de travail et la mort des travailleurs :

Les actions du 15 septembre n’ont pourtant que peu intéressées les médias principaux du Pakistan (sans parler de la presse internationale !). Bien des journalistes ont ainsi quitté les lieux des manifestations ouvrières le 15 septembre dès lors qu’ils ont appris que des réactionnaires religieux organisaient des protestations contre un mauvais film américains qui n’auraient jamais atteint l’audience de celui du mariage de mon cousin sans la publicité faite par les islamistes.

Aussi, entre 150 et 200 personnes ont manifesté devant le club de la presse à Lahore pour dénoncer l’absence d’intérêt des médias concernant les questions ouvrières.

2 réponses à “Pakistan : Après la mort de 314 travailleurs dans deux incendies d’usines

  1. Tout à fait d’accord : une attaque d’ambassade américaine un « 11 septembre » et ce serait la faute des Américains et d’une vidéo ! :si c’était vrai, le sketch des Inconnus « Jésus 2 le retour » aurait causé au moins 200 morts.
    ces info sur les conditions de vie et de travail à travers le monde nous montrent notre chance de vivre en France. Et tous mes voeux de bonheur à votre cousin.

    J'aime

  2. Pingback: Un navet pour chercher à faire oublier la lutte pour le pain | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s