Archives quotidiennes : 17/09/2012

Les salariés de PSA Aulnay s’adressent à vous

Tract des salariés de PSA Aulnay lors des opérations « péages libre », 14/09/2012

LES SALARIÉS DE PSA PEUGEOT CITROEN AULNAY S’ADRESSENT À VOUS

Comme vous le savez, PSA a l’intention de supprimer 8000 emplois en France et de fermer l’usine d’Aulnay sous-bois, en Seine Saint Denis.

8000 emplois, c’est 10 % des effectifs de PSA !

Quant à l’usine d’Aulnay, avec 3600 salariés, c’est la plus grosse usine de production de Seine Saint-Denis. En comptant les sous-traitants, la fermeture de cette usine entrainerait la disparition de près de 10 000 emplois.

En juillet dernier, au moment où PSA annonçait son plan, le gouvernement avait demandé une expertise sur la santé financière du groupe. Sans surprise le rapport gouvernemental va dans le sens des dirigeants de PSA et avalise, moyennant quelques aménagements, leur plan dont la fermeture d’Aulnay.

Lire la suite

PSA Aulnay : appel à la grève et à manifester jeudi devant l’Elysée

Corse Matin, 17 septembre 2012 :

Les salariés de l’usine PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont reçu un appel à faire grève jeudi pour aller manifester devant l’Elysée, où une délégation doit être reçue par le président François Hollande, a annoncé lundi le délégué CGT de l’usine, Jean Pierre Mercier.

« Tous les syndicats du site d’Aulnay appellent à la grève et à manifester devant l’Elysée pour soutenir la délégation qui sera reçue », a-t-il indiqué à l’AFP.

« A sa demande, l’intersyndicale de PSA Aulnay sera reçue par le président Hollande », précise un communiqué du SIA (Syndicat indépendant de l’Automobile), majoritaire à Aulnay.

Lire la suite

Grève générale des salariés de la RENFE en Espagne.

Le trafic ferroviaire est très fortement perturbé ce lundi en Espagne. Une grève générale est organisée par les salariés du secteur pour protester contre une retructuration prochaine du réseau de transports du pays. Le service minimum doit être assuré mais au total plus de 300 trains ont été annulés.

“La privatisation possible de la RENFE, la compagnie ferroviaire nationale espagnole, risque d’entraîner une baisse des salaires et surtout des suppressions d’emplois”, explique un gréviste.

La crise continue d’assomer le pays. Cette grève de 24 heures qui touche aussi le métro et devrait être reconduite demain intervient alors que la banque centrale européenne et le Fonds monétaires international ont démenti l’existence de négociations sur une aide financière à l’Espagne comme l’avait laissé supposer un journal néerlandais vendredi.

http://fr.euronews.com/2012/09/17/greve-generale-des-salaries-de-la-renfe-en-espagne/

Le groupe japonais Yazaki ferme une usine en Tunisie pour briser la résistance ouvrière

TUNIS (AP) — Le groupe japonais Yazaki a décidé la « fermeture définitive » d’un de ses cinq sites de production dans le bassin minier de Gafsa, dans le sud-ouest tunisien, en raison de « grèves irrégulières », a annoncé mardi le ministère tunisien de l’Industrie et de la technologie.

L’unité fermée est une câblerie implantée dans la ville d’Om Larayès. Le groupe a justifié cet arrêt par les impacts des « grèves irrégulières et non annoncées des employés du site de production observées les 15 et 16 décembre 2011 ».

Lire la suite

Le maire de Chicago veut casser la grève des enseignants

Reuters, 17 septembre 2012 :

Le maire de Chicago, Rahm Emanuel, a prévenu dimanche qu’il allait demander une injonction à la justice pour contraindre à la reprise du travail les enseignants de la ville en grève depuis le 10 septembre contre ses projets de réforme.

Rahm Emanuel, un proche du président Barack Obama, a fait connaître cette décision après que les syndicats eurent annoncé la poursuite du mouvement social au moins jusqu’à mercredi afin de consulter leur base. La grève, qui concerne 29.000 enseignants et personnels des écoles publiques de Chicago, affecte quelque 350.000 élèves de maternelle, de primaire et de secondaire de la région.

Lire la suite

Nouvelles signatures de l’appel « Nous condamnons le massacre brutal des mineurs de Marikana par la police »

De nouvelles organisations et de nouveaux militants ouvriers ont tenu à ajouter leur signature à l’appel « Nous condamnons le massacre brutal des mineurs de Marikana par la police » :

  • Helmut Weiss, LabourNet – Allemagne
  • Syndicat Local Construction-Bois-Ameublement CGT 31-France
  • CNT- France
  • Organisation Démocratique du Travail – Maroc
  • Confédération Solidaridad Obrera – Espagne
  • SADALI Mohamed Salem , Secrétaire général du SATEF ( Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Education et de la Formation) – Algérie
  • Mamadou Niang Département International CGTM- Mauritanie
  • Syndicat des Travailleurs du Transport, LO – Suède

Lire la suite