Archives quotidiennes : 10/09/2012

Rome: Manifestation musclée des employés de l’usine sarde Alcoa menacée de fermeture.

Euronews, 10/09/2012 :

L’ambiance était électrique ce lundi dans les rues de Rome. Les employés de l’usine sarde Alcoa ont bruyamment manifesté pour protester contre la fermeture de leur usine. Située dans le sud-ouest de la Sardaigne, la fonderie de Portovesme, emploie 500 salariés, auxquels s’ajoutent un millier d’emplois induits.

Vidéo

“Nous attendons du gouvernement qu’il décide de ne pas fermer l’usine et qu’il mette sur la table les offres de reprises”, dit une manifestante.

“Tout ce que nous voulons, c’est travailler. Nous ne voulons pas d’une indemnité de licenciement, parce que sans travail, nous, comme notre famille, n’avons plus de dignité”, explique un autre.

L’arrêt total de l’activité de la fonderie est prévu pour la fin de l’année. Ce lundi, des responsables politiques et syndicaux ont rencontré des dirigeants du groupe américain Alcoa pour discuter du sort de l‘établissement.

Seuls deux investisseurs suisses seraient intéressés par la reprise de l’usine sarde, mais aucune offre concrète n’a pour l’heure été présentée.

Publicités

Afrique du Sud : les mineurs de Marikana refusent de reprendre le travail

euronews, 10/09 :

La direction de la mine de platine de Marikana, en Afrique du Sud, avait donné à ses employés jusqu‘à lundi pour reprendre le travail. C’est l‘échec !

Vidéo

Malgré le déploiement de forces anti-émeutes lourdement armées, près de 4.000 grèvistes ont repris leurs lances et leurs machettes pour marcher vers l’entrée de la mine. Ils réclament toujours le triplement de leurs salaires, en occupant le terrain avec leurs familles depuis maintenant un mois. “Dimanche, indique un responsable d’une organisation d’aide alimentaire, nous avons donné à manger à 3.000 personnes sur le site. Nous allons voir combien sont là aujourd’hui, mais nous avons de quoi nourrir 5.000 personnes”.

Le conflit social avait dégénéré le 16 août dernier à Marikana. 34 mineurs en grève étaient tombés sous les balles de la police. Cette tuerie, qui a rappelé les heures sombres de l’apartheid, a fragilisé le Congrès national africain au pouvoir.

Grève à la FN Herstal: les employés durcissent le ton

RTBF, 10 septembre 2012 :

A la FN d’Herstal, les employés continuent le combat. Ils poursuivent la grève entamée mercredi. Ils refusent le nouveau système de revenus garantis que la direction veut imposer.

L’ancien système s’appelait « la bénévolence ». La direction veut le remplacer par autre chose, qui serait basé sur une assurance. Et c’est précisément ce qui déplaît aux employés.

« Dans le système de la bénévolence, il n’y avait aucune exclusion, il n’y avait pas de contrôle médical » explique Marie-Rose Fortuny, de la CNE. « A partir du moment où on était sur la mutuelle, on nous couvrait le net pour net. Le problème des assurances, c’est qu’il y a des exclusions et notamment des exclusions extrêmement importantes comme par exemple les maladies psychologiques. Elles ne sont pas complètement exclues mais elles ne sont payées que pendant trois ans et elles sont à 90% du salaire net. Or, il y a pas mal de stress dans l’entreprise et pas mal de gens sont soumis à ce stress ».

Lire la suite

2012 sera une bonne année pour les dividendes

Pour nous les travailleuses et les travailleurs, la crise c’est des cures d’austérité, un pouvoir d’achat en baisse continue, des attaques contre nos droits collectifs, quand ce n’est pas, pour beaucoup d’entre nous, des licenciements et le chômage. Pour la bourgeoisie par contre « 2012 sera une bonne année pour les dividendes ».

Le Figaro, 10 septembre 2012 :

EXPERTISE BOURSE – Contrairement aux craintes de certains, les dividendes qui seront distribués par la plupart des sociétés du CAC 40 seront généreux cette année. Ce ne fut pas le cas lors de la crise de 2009.

L’accélération de la révision à la baisse des bénéfices attendue pour 2011 et surtout pour cette année ne devrait pas affecter la capacité de distribution de dividendes des entreprises. A la différence de 2009, année de forte récession au cours de la laquelle les dividendes distribués avaient chuté de près de 15 % en moyenne à la Bourse de Paris, ceux-ci devraient mieux résisté cette fois-ci.

Lire la suite

La CGT de Faurecia demande la suspension de la restructuration de PSA

Le Monde, 10 septembre 2012 :

La restructuration engagée par PSA dans sa division construction automobile aura-t-elle un impact sur sa filiale Faurecia, qui est aussi l’un de ses fournisseurs ? Les salariés de cet équipementier se disent « inquiets ». « Mais on n’a aucune information », déplore Thérèse Lecocq, déléguée syndicale centrale CGT de Faurecia. C’est pourquoi, mardi 11 septembre, la CGT assigne, en référé, devant le tribunal de grande instance (TGI) de Paris, PSA et Faurecia pour demander la suspension de la restructuration lancée, en juillet, par le constructeur, en attendant d’obtenir ces informations. PSA contrôle Faurecia à hauteur de 57,4 %.

Le 12 juillet, après l’annonce choc de la restructuration de PSA, visant la suppression de 8 000 postes, Yann Delabrière, PDG de Faurecia, a indiqué que « la fermeture de l’usine d’Aulnay n’aura pas de conséquence significative pour Faurecia, c’est une quasi-certitude ».

Le 24 juillet, lors de la présentation des comptes du premier semestre 2012, destinée à l’externe, il avait cependant admis que la restructuration de PSA a « une implication » sur Faurecia, tout en ajoutant : « mais rien de vraiment significatif ».

Lire la suite

Les travailleurs d’Atalian s’organisent pour se faire respecter

Tract de l’UL CGT de Vaulx-Décines-Meyzieu et environs :

ATALIAN , T F N, S P F . . .
Meyzieu, Lunel, Vitry, . . .

Médaillée et Primée: pour « sa stratégie d’entreprise » . . . « met en oeuvre chaque jour une croissance économique dynamique associée à une dynamique de progrès social . . . » peut-on lire sur son site Web ! « Après une année qualifiée de « réussie » en termes d’intégration et de structuration organisationnelle et financière» peut-on lire sur la presse spécialisée !

Mais il y a le REVERS de la MÉDAILLE ! ! !

– les nombreuses condamnations aux PRUD’HOMMES de Lille à Montpellier en passant par Lyon. . : « n’a pas exécuté le contrat de travail de manière loyale … manquements graves de l’employeur … résiliation aux torts exclusifs de la société … »

– les interventions des diverses Inspections du travail : « pressions, entretiens en vue de licenciement pouvant être constitutif de harcèlement moral » … ignorance du code du travail sur la dénonciation des conventions, accords ou contrats de travail, entraves aux fonctions représentatives du Personnel . . .

Lire la suite