TRW : Des salariés en colère bloquent l’entrée de Sochaux

Le Pays, 6 septembre 2012 :

Une centaine de salariés de l’usine deTRW de Ramonchamp a manifesté hier en début d’après-midi (5 septembre Ndt) devant l’entrée principale de Peugeot-Citroën Sochaux.

Hier, à partir de 12 h 30, une centaine de salariés de TRW, fournisseur automobile implanté dans les Vosges, a bloqué pendant près d’une heure l’entrée de Montbéliard de PSA Peugeot-Citroën.

Organisée par la CGT, la manifestation des « TRW » a provoqué comme ce fut déjà le cas il y a deux ans, un énorme embouteillage à l’entrée principale de PSA Peugeot-Citroën Sochaux alors qu’arrivaient les équipes de doublage de l’après-midi.

La direction sochalienne a accepté de recevoir une délégation composée de quatre élus CGT de l’usine de Ramonchamp, filiale du groupe américain TRW Linkage & Suspension. La filiale vosgienne, qui a été mise en redressement judiciaire le 17 juillet dernier, est avec ses 311 emplois sur la sellette. Le tribunal de commerce d’Épinal sera amené à statuer le 13 septembre prochain. Alors que les deux principaux clients, à savoir PSA Peugeot-Citroën et Renault, ont fortement ralenti leurs activités en raison de la baisse des ventes en Europe, TRW est, comme d’autres fournisseurs automobiles, sérieusement menacé. Le fournisseur aurait accumulé par ailleurs 30 millions de pertes au cours des trois années passées.
Discussion, concert

Lionel Pavot, délégué syndical de la CGT de TRW, a tenu à souligner que « Le département des Vosges, et particulièrement la vallée de la Haute-Moselle, connaît l’un des taux de chômage les plus élevés de France. La fermeture de TRW ne supprimerait pas que 311 postes de travail dans le bassin d’emploi, mais en prenant en compte les emplois indirects, près de 1 200 postes. En laissant les usines fermer les unes après les autres, c’est la France qu’on tue », a souligné le responsable syndical. Interrogé récemment à l’Assemblée nationale, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a précisé qu’il souhaitait discuter de la situation des salariés français avec le groupe américain. Toujours est-il que les employés de TRW ont créé une association intitulée « Les salariés ne lâchent rien » et prévoient un grand rassemblement le 15 septembre prochain à Ramonchamp, suivi d’un concert de soutien, notamment avec le chanteur Yves Jamait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s