Grève à l’usine FN-Herstal

Belga, 5 septembre 2012 :

Les 400 employés de la FN-Herstal se croisent les bras depuis mercredi matin pour protester contre la modification de leur système de revenus garantis. Selon le front commun syndical SETCa-CNE, il s’agit d’une grève au finish.

« Notre directeur des ressources humaines a voulu supprimer notre système de revenus garantis pour le remplacer par un autre système basé sur un contrat avec une assurance », explique Claude Podorieszach, président du SETCa à la FN Herstal. « Pour nous, c’est trop risqué, il n’y a pas suffisamment de garantie. Nous avons donc voulu négocier. Mais cela n’a pas abouti, et le directeur des ressources humaines a signé un contrat avec une compagnie d’assurance de façon unilatérale, sans notre accord. »

Un préavis de grève a été déposé début août. Réunis en assemblée générale en début de semaine, les employés ont opté pour une grève au finish. « Nous sommes en grève depuis ce mercredi matin, et nous empêchons les cadres de rentrer dans l’entreprise », précise le syndicaliste. « Cela peut durer longtemps. »

L’entreprise compte environ 400 employés, 700 ouvriers et 250 cadres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s