Archives quotidiennes : 02/09/2012

500 000 travailleurs de communes en grève de 8 jours à partir de mardi 4 septembre.

Algérie Faucus, 2/09/2012 :

Les 500 000 travailleurs des collectivités locales comptent observer un mouvement de grève de 8 jours à partir de mardi 4 septembre 2012.

Les communaux observeront des sit-in sur l’ensemble des 48 wilayas du pays, indique la Fédération nationale du secteur des communes (FNSC).

Les citoyens Algériens devront s’attendre à un grand chamboulement. Le FNSC, rattaché au Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (SNAPAP), organise le débrayage en pleine période de rentrée sociale, notamment la rentrée scolaire des élèves.

Les contestataires réclament la revalorisation de leur salaire, qui pour la majorité d’entre eux ne dépasse pas 12 000 DA. Le salaire minimum en Algérie est de 18 000 DA (environ 160 euros).

Les travailleurs des communes demandent en outre l’abrogation de l’article 87 bis de la loi 90/11 (code de travail). Ils demandent par ailleurs la révision de leur statut particulier, de leur régime indemnitaire et le maintien de leur régime de retraite, ainsi qu’une transparence dans la gestion des œuvres sociales.

Dernier point, le FNSC exige l’intégration définitive des contractuels du pré-emploi et des vacataires dans le circuit professionnel, puisque ils ne possèdent pas de statut et ne perçoivent pas de salaires.

Publicités

Solidarité avec les mineurs d’Afrique du Sud : Rassemblement le Samedi 8 septembre à 15h à Paris

Initiative Communiste-Ouvrière :

18 ans après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud est de nouveau touché par l’un des incidents les plus graves. 270 mineurs du groupe Lonmin de Marikana (40 km au nord de Johannesburg) se sont mis en grève pour l’augmentation de leur salaire. Le 16 août une opération policière est lancé afin de faire cesser cette grève. Il en résulte un véritable carnage, plus de 34 morts, 76 blessés. Les travailleurs en grève ont été tués par les balles de la police, qui ne reçoit aucune sanction. Nous ne pouvons pas laisser passer cela ! Vendredi 31 août , les 270 grévistes de Marikana ont été inculpés, par le parquet, du meurtre de leurs camarades. Les mineurs interpellés après ces affrontements ont été inculpés sur la base d’une loi datant de l’époque de la ségrégation raciale, dite de « l’intention commune », ce texte de loi était utilisé par les gouvernements de l’apartheid. Le fait qu’ils étaient armés, les rendent coupables.

Nous devons rompre avec cette politique !

Nous ne pouvons rester silencieux face à ce massacre !

Lire la suite

Tchad : Septième semaine de grève dans la fonction publique

RFI, 2 septembre 2012 :

Les travailleurs du secteur public ont reconduit, ce samedi 1er septembre 2012, et pour la septième semaine consécutive leur mouvement de grève pour réclamer l’application d’un accord portant sur l’augmentation générale des salaires. Les travailleurs menacent de passer à une grève totale, sans service minimum si les salaires du mois d’août ne sont pas versés, comme l’a annoncé le ministre des Finances.