Archives quotidiennes : 24/08/2012

Le courage, l’espoir et la solidarité n’ont pas de frontières.

D’après un correspondant, 24/08/2012.

Partout en Europe,et pas seulement en Grèce, il est grand temps d’expulser le fascisme et de régulariser les sans-papiers !

Plusieurs milliers d’immigrés ont défilé dans les rues d’Athènes vendredi pour protester contre la récente vague d’attaques racistes dont ils sont victimes alors que le pays est confronté à une crise économique sans précédent.

Quelque 5.000 manifestants ont manifesté devant le parlement en brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Non à l’islamophobie » et « Néo nazis dehors! »dans l’une des plus importantes marches contre le racisme organisée dans la capitale grecque ces dernières années.Cette manifestation survient au lendemain de l’arrestation de plusieurs centaines d’immigrés et leur placement en détention dans un camp militaire de la ville de Corinthe dans le Péloponnèse.

N.I
Publicités

Nombreuses arrestations lors d’une manifestation d’étudiants au Chili

Le Monde, 24 août 2012 :

Des affrontements entre étudiants et policiers ont abouti jeudi à 113 arrestations à Santiago, lors d’une manifestation qui a réuni quelque 4 500 étudiants exigeant une éducation publique gratuite et de qualité, après l’occupation de plusieurs collèges et lycées.

Parmi les 4 500 manifestants se trouvaient principalement des lycéens mais aussi des étudiants venus en soutien. Ils ont investi les rues de plusieurs quartiers pour revendiquer un renforcement de l’éducation publique au Chili, pays dont le système éducatif est l’un des plus chers et des plus inégalitaires au monde, selon diverses études.

Ils exigent une participation de l’Etat au financement des études ainsi qu’une garantie constitutionnelle sur un noyau dur d’enseignement public gratuit et de qualité. Fin 2011, le mouvement a obtenu une hausse de 10 % du budget de l’éducation pour 2012, de timides aides à l’endettement étudiant et un début de réforme sur la gestion des collèges et lycées publics.

Saint-Gaudens : Les infirmiers du bloc opératoire en grève

La Dépêche, 24 août 2012 :

Grève illimitée débutée hier par les infirmiers du bloc opératoire de l’hôpital sur le site d’Encore. Les nouveaux horaires suscitent la colère des personnels.

Banderoles et drapeau plantés devant le site d’Encore à l’hôpital : hier matin, les infirmiers du bloc opératoire ont débuté la grève illimitée qu’ils avaient annoncée. «Face aux restrictions budgétaires, expliquent-ils, un audit a été effectué sur l’organisation du bloc opératoire, basé sur l’occupation des différentes salles. A la suite de cette étude, la direction a décidé d’imposer de nouveaux horaires, de 9 heures à 13 heures et de 15 heures à 19 heures et des astreintes à domicile». Unis, les deux syndicats CGT et CFDT ont réagi face à cette décision qui concerne 16 personnes (infirmiers et infirmières) lesquelles ont décidé de cette grève.

Lire la suite