Archives quotidiennes : 22/08/2012

Grève des salariés des banques publiques en Inde

AFP, 22 août 2012 :

Les employés des banques du secteur public en Inde, soit environ un million de personnes, ont débuté une grève de deux jours mercredi pour protester contre des réformes qui risquent de conduire selon eux à des fusions et des pertes d’emplois.

Travailleurs des banques publiques en grève à Bombay le 22 Août

Près de 87.000 succursales devaient rester fermées. Selon l’association bancaire indienne (IBA), les banques privées et étrangères devaient continuer à opérer.

« Nous nous opposons à un projet de loi amendant les lois sur les banques », a déclaré Ashwani Rana, le secrétaire général de l’Organisation nationale des employés de banque, l’un des neuf syndicats ayant appelé à la grève.

Lire la suite

Publicités

Afrique du Sud : Deux nouvelles mines entrent en grève

Afrik.com, 22 août 2012 :

D’après Le Parisien, une mine voisine de celle de Marikana, mais appartenant à une autre compagnie, est également touchée par le mouvement de grève qui avait entraîné la mort d’une quarantaine de personnes la semaine dernière. Environ 600 employés s’étaient regroupés ce mercredi devant le puits concerné par la grève. Ils réclament la même chose que les mineurs de Marikana : une hausse de leurs revenus. D’après le quotidien sud-africain, Business Day, une autre mine de platine serait également touchée à Thembelani.

Libération de deux personnes à Makhtar suite à la menace de grève générale

TAP, 22 août 2012 :

Deux personnes qui avaient été arrêtées en relation avec les incidents survenus, jeudi dernier, à Makthar (gouvernorat de Siliana), ont été libérées, ce mardi 21 août en fin de matinée, selon une source syndicale à Siliana.

Protestation des habitants de Makthar en janvier 2011

Le nouveau délégué de Makthar a retiré la plainte qu’il avait déposée auparavant, et dans laquelle il accusait les deux personnes arrêtées de s’être introduites de force dans son bureau et de l’avoir pourchassé jusqu’à son domicile en menaçant d’user de la force.

La libération de Chokri Harakati et de Sofiène Naguati est intervenue à la suite d’un rassemblement de protestation, mardi matin, de dizaines de personnes qui ont défilé entre le palais de justice et le siège du gouvernorat de Siliana.

Lire la suite