La grève continue à la mine de Marikana

Malgré les menaces de licenciements de la direction de Lomin et la sanglante répression policière du 16 août, la grève continue à la mine de Marikana en Afrique du Sud.

Selon les chiffres de la direction, repris par Channel 4, seuls 27,3% des salariés ont repris le travail aujourd’hui, lundi 20 août.

Les mineurs en grève, qui touchent 4.000 Rand par mois, soit moins de 400 euros, sont en grève pour obtenir le triplement de leurs salaires. Jeudi 16, les forces de répression ont ouvert le feu sans sommation sur les travailleurs en grève, tuant au moins 36 ouvriers, soit la plus sanglante répression depuis la fin de l’apartheid.

Publicités

Une réponse à “La grève continue à la mine de Marikana

  1. Pingback: Afrique du Sud : Lonmin suspend ses menaces de licenciements | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s