Mayotte : Mort d’un bébé au Centre de Rétention

Un nourrisson de deux mois est décédé au centre de rétention administrative de Mayotte. Il était arrivé sur l’île avec sa mère et une vingtaine d’immigrés, dans une embarcation clandestine, en provenance des Comores. Alors qu’ils attendent d’être reconduits à la frontière, la mère a vu que son enfant ne se réveillait pas. Les pompiers sont intervenus mais ont constaté la mort du nourrisson. (BFM TV, 17 août 2012).

RFI, 18 août 2012 :

La mort de cet enfant de deux mois, ce jeudi 16 août 2012 au centre de rétention administrative de Mayotte, n’est pas une surprise dans l’archipel. Les conditions de rétention y sont presque inhumaines et la traversée depuis les Comores très dangereuse, mais cela ne décourage pas les candidats qui meurent noyés par dizaines chaque mois.

Comme ce nourrisson décédé jeudi au centre de rétention de Mayotte, ils sont des dizaines à mettre en péril leur vie dans l’espoir d’une vie meilleure dans cette île sous administration française.

Ils paient entre 200 et 300 euros pour traverser les 70 kilomètres qui séparent Anjouan de Mayotte. Plusieurs d’entre eux ne touchent jamais le sol mahorais et terminent tout simplement le voyage à la mer, emportés par les vagues.

Cette situation est la conséquence de l’installation en 1995 d’un visa entre Mayotte et le reste des îles de l’archipel des Comores. Depuis, on dénombre environ 15 000 morts, la plupart des Comoriens voulant rallier cet El Dorado. C’est pourquoi ce bras de mer est considéré comme le plus grand cimetière marin au monde.

Ceux qui arrivent à la terre ferme ne sont pas épargnés pour autant. Hommes, femmes, enfants sont souvent entassés au centre de rétention dans des conditions constamment dénoncées par les organisations des droits de l’Homme.

D’ailleurs, une mission parlementaire française avait demandé la fermeture de ce centre et la suppression de ce visa.

3 réponses à “Mayotte : Mort d’un bébé au Centre de Rétention

  1. Pingback: Vidéo : Les conditions de “vie” au CRA de Mayotte | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Mayotte : Mort d’un bébé au Centre de Rétention | controappuntoblog.org

  3. Que justice soit faite sur ce drame,c’est pas le premier d’ailleurs mais c’est à croire que Mayotte la loi de la république n’est jamais respecter.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s