Au moins 34 mineurs tués par la police en Afrique du Sud

Le Parisien, 17 août 2012 :

L’Afrique du Sud est sous le choc du pire massacre survenu dans une opération policière depuis la chute de l’apartheid en 1994. Au moins 34 mineurs grévistes ont été tués, jeudi, lors d’un assaut de la police, à la mine de platine Lonmin de Marikana, dans le nord-ouest du pays. Le syndicat des mines NUM avance même le bilan de 36 victimes.

Vendredi matin, le lieu du drame était quadrillé par des véhicules blindés de la police, survolés par des hélicoptères. A 500 mètres de là, environ 2.000 hommes étaient rassemblés, dans un calme tendu.

«Le nombre total des morts est de 34, avec plus de 78 blessés. 259 personnes ont été arrêtés, pour différents motifs, violence publique, meurtre, tentative de meurtre, rassemblement illégal, possession d’armes dangereuses (…)», a déclaré la chef de la police nationale, Riah Phiyega.

2 réponses à “Au moins 34 mineurs tués par la police en Afrique du Sud

  1. Pingback: Afrique du Sud : Après le massacre de Marikana | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Afrique du Sud : Lonmin suspend ses menaces de licenciements | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s