34e jour de grève à Leader Meuble de Taboukert.

La Dépêche de Kabylie, 14/08/2012 :

TIZI-OUZOU LES TRAVAILLEURS ONT OBSERVÉ HIER UN RASSEMBLEMENT DEVANT LA WILAYA.

Les travailleurs de Leader Meuble de Taboukert, dans la commune de Tizi Rached, ont marqué hier leur 34ème jour de grève par un sit-in de protestation qu’ils ont observé devant le siège de la wilaya. 

Plus de 200 d’employés se sont agglutinés, vers 9 heures du matin, devant l’entrée principale du siège de la wilaya. Une action décidée par le collectif des travailleurs, en grève depuis le 10 juillet afin de réclamer, une fois de plus, la satisfaction des points inscrits dans leur plate-forme de revendications.

La revendication principale demeure, selon les travailleurs, le départ du secrétaire général du syndicat UGTA de leur usine.

« Nous avons déclenché une grève illimitée depuis 34 jours, et notre principale revendication demeure la même, à savoir le départ immédiat et sans conditions du SG de la section syndicale », déclare un membre du collectif des grévistes. Une revendication réitérée dans un procès verbal remis hier à la presse où les travailleurs exigent « l’application de la loi 90/11, notamment l’article 97 pour la destitution du président du comité de participation et du secrétaire général du syndicat UGTA, en l’occurrence M.Lemmouchi en sa qualité de directeur technique et de production ».

Les grévistes réclament également la « régularisation des salaires des travailleurs de l’exécution et des agents de maîtrise à concurrence de 50% du salaire de base, comme celle octroyée pour les cadres supérieurs de l’entreprise et ce, avec effet rétroactif depuis 2009 ».

Il faut dire que la grève illimitée, qui en est à son second mois, à Leader Meuble de Taboukert, est passée sous silence et ne semble en aucun cas faire réagir les pouvoirs publics. Un mutisme dénoncé par le collectif des grévistes qui campe, chaque jour depuis le début de leur mouvement devant le portail de leur unité. C’est d’ailleurs dans le but de faire entendre leur voix que le collectif des travailleurs n’hésite pas à recourir, en parallèle, à de multiples actions de rue comme ce fut le cas le 7 août dernier, lorsque les grévistes ont  improvisé une marche sur la RN12 depuis leur usine jusqu’au pont de Chaïb dans la localité de Mekla. Une action suivie le lendemain par un sit-in au niveau de la zone industrielle de Oued Aïssi.

Le rassemblement d’hier devant le siège de la wilaya a été ainsi une occasion pour les travailleurs de l’unité de fabrication de meubles d’interpeller directement le wali. Une délégation composée de cinq représentants des travailleurs a d’ailleurs été reçue par le Secrétaire général de la wilaya auquel une plate forme de revendication a été remise. « Le SG  auquel nous avons transmis le procès verbal ainsi que notre plate forme de revendication, nous a promis que le groupe Wood manufacture auquel est rattaché notre entreprise sera interpellé et mis en courant du conflit qui oppose depuis plus d’un mois les travailleurs de Leader Meuble avec la direction» note un membre du collectif qui précise que 310 travailleurs sur les 413 que compte l’usine sont en grève illimité depuis 34 jours.            

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s