Sidi Bouzid : Solidarité face à la répression des nouveaux Trabelsi

300 personnes se sont rassemblées, samedi 11 août 2012, devant le tribunal de première instance de Sidi Bouzid pour réclamer la libération des manifestants arrêtés lors des récents mouvements protestataires dans le gouvernorat. Les manifestants ont revendiqué le limogeage du gouvernement et ont appelé à la libération des détenus. Les manifestants ont scandé des slogans comme “nous tenons à la libération des détenus” et “le peuple en marre des nouveaux Trabelsi”. Des citoyens de Sousse, Kasserine et Sfax ont rejoint les protestataires devant le Tribunal, selon le correspondant de Tunisie Numérique.

Le procureur général a décidé de reporter au 14 août l’affaire des personnes arrêtées lors des événements survenus jeudi 9 août à Sidi Bouzid. La date du report coïncide avec la date de la grève générale décidée à la suite de la réunion tenue dans la journée du vendredi 10 août par l’union régionale de travail de Sidi Bouzid, a annoncé radio mosaïquefm. Les habitants de la région et des représentants de la société civile ont laissé éclaté leur protestations au sein même du tribunal de première instance de Sidi Bouzid, après cette décision.

Les huit manifestants détenus observent depuis vendredi une grève de la faim.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s