Archives quotidiennes : 08/08/2012

La police disperse une manifestation étudiante à Montréal

Montréal Express, 8 août 2012 :

Quelques centaines ont manifesté au centre-ville de Montréal afin de prendre part à une manifestation dans le cadre du conflit étudiant le mercredi 8 août. Partis du square Phillips, les manifestants les jeunes ont pris la direction du siège social d’Hydro-Québec afin de bloquer les divers accès à l’édifice.

Puisque la manifestation a été déclarée illégale, les policiers du Groupe tactique d’intervention ont aussitôt commencé à disperser les manifestants mais aucune arrestation n’a eu lieu. Vers 14h, il ne restait plus qu’une trentaines de personnes à manifester.

Lire la suite

Tunisie : Manifestation pour l’inscription de l’égalité des sexes dans la Constitution

Kapitalis, 8 août 2012 :

Des représentants de la société civile ont observé, mercredi, devant l’Assemblée nationale constituante (Anc), un sit-in pour exiger la constitutionnalisation du principe de l’égalité entre les sexes.

Ce mouvement de protestation intervient suite à la récente adoption, par la Commission des droits et des libertés de l’Anc, d’un article stipulant que «l’Etat assure la protection des droits de la femme, de ses acquis, sous le principe de la complémentarité avec l’homme au sein de la famille», et qui contredit le principe de l’égalité homme-femme et menace les acquis historiques de la femme tunisienne.

Les protestataires ont brandi des banderoles appelant à la suppression de cet article et à la conjugaison des efforts pour «que la femme reprenne sa position d’égalité à tous les niveaux et pour que la constitution garantisse ses droits».

Menace d’une grève chez Lufthansa

7 sur 7, 8 août 2012 :

Le personnel navigant commercial de la première compagnie aérienne allemande Lufthansa a décidé le principe d’une grève pour faire pression sur fond de négociations salariales en cours, selon les résultats d’un vote publiés mercredi par leur syndicat Ufo.

Une écrasante majorité des votants (97,5%) a accepté le principe d’une grève, et la participation a été forte également (83,2%), selon le syndicat, dont environ les deux tiers des quelque 18.000 hôtesses et stewards de Lufthansa en Allemagne sont membres.

Ufo a cependant décidé d’examiner une nouvelle offre de la direction jeudi 16 août avant de déclencher un mouvement social.

Lire la suite

Grève des travailleurs du métro à Buenos Aires

L’Essentiel, 8 août 2012 :

La capitale argentine demeurait mercredi en proie à d’importants embouteillages au cinquième jour d’un mouvement de grève paralysant le métro de la mégapole.

«Nous attendons une réponse pour ne plus être otages, ni les travailleurs, ni les usagers : nous demandons l’ouverture d’une négociation salariale et une augmentation de 28%», a déclaré à la presse un dirigeant du syndicat du secteur, Andres Fonte. «Cela fait cinq jours que nous attendons», a-t-il ajouté.

L’association syndicale des travailleurs du métro (gauche), qui regroupe quelque 2 500 employés, menace de poursuivre cette grève entamée samedi devant l’absence de réaction du maire de la capitale argentine, Mauricio Macri (Pro, droite). L’inflation annuelle est d’environ 25% dans le pays, selon les économistes indépendants.

Lire la suite

Un rapport accablant accuse Samsung de faire travailler des enfants

Numerama, 8 août 2012 :

Selon un rapport de China Labor Watch, le sous-traitant de Samsung chargé de fabriquer notamment les téléphones mobiles de la marque emploierait des enfants de moins de 16 ans, et de très nombreux jeunes étudiants qui travaillent durement pour un maigre salaire.

L’organisation China Labor Watch, qui avait déjà épinglé Apple pour les conditions de travail dans les usines qu’il exploite, a publié mardi un rapport accablant (voir le rapport : pdf en anglais) sur le sous-traitant choisi par Samsung pour fabriquer ses téléphones mobiles, lecteurs DVD, baladeurs MP3 et autres équipements audio.

Selon les enquêteurs de l’organisation, qui se sont infiltrés dans les usines de HEG Electronics en se faisant recruter comme ouvriers, entre 50 et 100 enfants de moins de 16 ans seraient employés par l’assembleur de Samsung. Pendant les périodes de vacances scolaires, 80 % des 2000 ouvriers seraient des écoliers, contre 60 % le reste de l’année. La plupart auraient moins de 18 ans, et seraient « fournis » par plus d’une dizaine d’écoles partenaires, avec la complicité des enseignants.

Lire la suite

Algérie : La lutte continue à l’usine Leader Meuble

El Watan, 8 août 2012 :

Fleuron de l’industrie du bois, l’entreprise publique Leader Meuble est à l’arrêt depuis un mois en raison d’un mouvement social.

L’entreprise spécialisée dans l’ameublement et la transformation du bois, Leader Meuble (ex-Snlb), dépendant du groupe Wood Manufacture, de la SGP des industries manufacturières, est paralysée depuis 28 jours par une grève des travailleurs. En plus des revendications salariales, les grévistes sont montés au créneau pour demander le «départ du directeur technico-production» et la «la dissolution du comité de participation de l’entreprise et de la section syndicale (Ugta), qui sont dirigés par le responsable mis en cause».

Lire la suite

Liban : Vers la grève des enseignants contractuels à la rentrée

L’Orient le Jour, 7 août 2012 :

Les comités des enseignants contractuels du cycle secondaire ont menacé de recourir à une grève ouverte et un sit-in dans l’enceinte du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dès la rentrée si « le tarif de l’heure d’enseignement n’est pas augmenté ».

Protestation d’enseignants le 17 juillet à Beyrouth

Hamzé Mansour, président du comité central des enseignants contractuels, a précisé que les enseignants « s’apprêtent à une grève ouverte dès la fin des vacances scolaires et avant le début de l’année ». Il a assuré que « les enseignants contractuels ont les mêmes droits que les autres ». « Il est honteux que le gouvernement continue d’ignorer les revendications des contractuels, que ce soit au niveau de leurs droits à être cadrés ou de l’augmentation des tarifs de l’heure dans l’échelle des salaires, a-t-il ajouté. Le véritable pauvre, c’est le contractuel dont le revenu mensuel ne dépasse souvent pas les 500 000 livres libanaises. »