Evere : le personnel de Stefanini à nouveau en grève

RTL, 6 août 2012 :

À Evere, c’est une tempête sociale qui souffle sur le centre d’appels Stefanini. L’entreprise vient de perdre l’un de ses plus gros clients et compte licencier 182 employés. Ce client n’est autre que Belgacom. Dès ce lundi, le personnel se rendra au siège de l’opérateur téléphonique pour tenter de sensibiliser la direction et trouver un terrain d’entente.

Les membres du personnel du centre d’appels Stefanini à Evere feront à nouveau grève ce lundi pour protester contre le licenciement prévu de 182 des 240 employés, a-t-on appris dimanche de source syndicale. Ce call center a perdu la semaine dernière le contrat avec l’opérateur téléphonique Belgacom, qui représentait quelque 80% de ses activités. La direction a dès lors décidé de se séparer d’une bonne partie de ses effectifs.

Les dirigeants ont reçu un bonus

Une première grève a eu lieu vendredi à l’annonce des licenciements, mais le travail a repris samedi et dimanche. Une nouvelle grève, d’une journée, sera observée lundi à partir de 10h00, a indiqué à l’agence Belga un responsable du syndicat socialiste Setca, Jan Meeuwens. « La direction ne semble pas prête à répondre à la moindre de nos exigences », a souligné M. Meeuwens, rappelant que le Setca réclamait un plan social et l’octroi d’un « petit plus » par rapport aux indemnités minimales de licenciement. « Ils ne veulent pas l’accorder », a ajouté le responsable syndical. La direction de Stefanini n’aurait prévu aucune disposition sociale dans le contrat passé avec Belgacom, alors que les dirigeants ont reçu un bonus, a souligné M. Meeuwens.

200 emplois disponibles chez Belgacom

Le personnel de Stefanini a prévu de se rendre lundi au siège de Belgacom, dans le quartier de la gare du Nord à Bruxelles, où une délégation doit être reçue par la direction. « Nous voulons que Belgacom transfère le personnel licencié vers d’autres centrales d’appels, dans des limites géographiques acceptables et avec un salaire équivalent », a poursuivi le responsable syndical socialiste. Belgacom a fait savoir la semaine dernière que plus de 200 emplois étaient disponibles dans sa propre centrale d’appels et chez des partenaires externes.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s