Archives quotidiennes : 01/08/2012

80% de grévistes dans le secteur de la santé à Sfax

Tunisie Numérique, 1 août 2012 :

Adel Zouari, secrétaire général du syndicat de la santé dans la ville de Sfax a affirmé dans un entretien téléphonique avec TunisieNumerique que la grève déclenchée , mercredi 1 août dans le secteur de la santé par le bureau régional de l’UGTT a été suivie à 80%.

Il a ajouté qu’un service minimum a été assuré en faveur des patients, affirmant que la grève a pour objectif de rétablir le dialogue entre l’administration et le Syndicat.

Lire la suite

Publicités

Tel Aviv : Manifestation contre les expulsions d’immigrés

Parti Communiste d’Israël, 30 juillet 2012 :

Des centaines de personnes ont manifesté samedi à Tel Aviv contre l’expulsion d’immigrés et de réfugiés d’Israël. Parmi les manifestants, un certains nombres de rescapés de la Shoah qui ont été rejoints par les étudiants et les députés Dov Khenin (Hadash) pour dénoncer l’expulsion de centaines d’immigrés africains.

A l’initiative de cette manifestation, Atta Buchman, 65 ans, fille d’un rescapé de la Shoah, et Oren Rimon, 15 ans, bénévole dans un jardin d’enfants pour immigrés. Le lien entre ces deux personnes s’est fait lorsque, dans le cadre d’un projet de l’école, Rimon a visité la maison de retraite où se trouve Buchman. Ensemble, ils ont réalisé une vidéo où Buchman invite la population à participer à la manifestation.

Déclaration du Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie : le régime syrien et le début de la fin

Déclaration du Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie, 22 Juillet 2012 :

Le régime syrien a commencé à sombrer après dix-sept mois de lutte révolutionnaire continue et croissante des masses populaires syriennes.

L’un des signes les plus importants de cette chute est le retrait quasi-total — exprimé en sentiments, paroles et actes — de reconnaissance d’autorité par le peuple syrien à l’Etat en place en tant que puissance au-dessus de tout le monde, reconnue par toutes les catégories sociales et jouissant de leur loyauté.

L’efficacité de cette reconnaissance dans le cours normal des choses dépasse largement l’efficience de tous les dispositifs de répression, même si leur taille équivaut celle des forces de répression du régime syrien avec l’énorme arsenal militaire qu’elles possèdent.

Le pouvoir dictatorial de la junte a perdu cette reconnaissance et cette force et s’est transformé en un contingent armé jusqu’aux dents refusant d’admettre qu’il a perdu de façon irrévocable les positions essentielles de contrôle, qui continue à nier le fait accompli, qui refuse de partir, s’obstine à rester et tente de reprendre le contrôle de l’Etat et soumettre la société.

Lire la suite

Les identitaires : Des brutes néo-nazis

Comme toute une partie de l’extrême-droite, la mouvance des “Identitaires” cherche depuis un certain temps à se donner une image de “respectabilité” et à faire oublier que son origine est le groupuscule néo-nazi “Unité Radicale”. Après Toulouse, les dernières informations de Lyon confirment bien la nature profonde des Identitaires : une bande de néo-nazis racistes et violents.

 

Lyon Capitale, 25 juillet 2012 :

Après un mois et demi d’enquête, les deux auteurs principaux de la rixe qui avait coûté 15 jours d’arrêt à un restaurateur d’origine maghrébine ont été interpellés. Il s’agit de deux jeunes identitaires de 23 ans. Tous les deux ont reconnu les faits.

Il aura fallu un mois et demi d’enquête aux policiers du commissariat du 5e arrondissement de Lyon pour interpeller les auteurs de cette agression. Une descente à motivation raciste qui avait secoué tout le quartier de St-Jean dans la nuit du 8 au 9 juin dernier.

Ce soir là, peu après minuit, une vingtaine de jeune cagoulés, dont certains le crâne rasé font irruption Chez Louise, un restaurant de la place du Change à Lyon 5e,. Ils viennent pour en découdre avec le gérant et son personnel d’origine maghrébine. « Bande de bicots, rentrez chez vous, ici, c’est notre territoire » lancent les jeunes aux restaurateurs.

Lire la suite

Aix-en-Provence : Mobilisation des salariés du CH Montperrin

Maritima Infos, 1 août 2012 :

Leur grève a débuté depuis 2 semaines. Chaque mardi, l’ intersyndicale se mobilise contre le Plan de Retour à l’ Equilibre Financier mis en oeuvre par la direction. Hier, ils ont souhaité faire signer une carte-pétition en vue d’un moratoire.

« Pas de Plan social à Montperrin »: c’est ce que l’on pouvait entendre dans le mégaphone de l’ intersyndicale du CH Montperrin. En grève chaque mardi jusqu’au mois d’août, soignants, administratifs et techniques ont souhaité, hier, faire signer un maximum de personnes, 250 personnes avant la manifestation, une carte-pétition sous forme de lettre adressée au Ministre des Affaires Sociales et de la Santé: Marisol Touraine.

Lire la suite

Arménie : Les conducteurs d’autobus en grève

Nouvelles d’Arménie, 1 août 2012 :

Plusieurs douzaines de conducteurs d’autobus ont fait grève disant qu’ils risquent de perdre leurs emplois à cause du système de libre transport public patronné par Gagik Tsarukian, un homme d’affaires millionnaire dirigeant le deuxième parti d’Arménie.

L’action de protestation a semblé être la dernière torsion de la discussion houleuse entre Tsarukian et Artur Harutiunian, son ancien protégé et associé dans les affaires basé à Abovian, une ville à 15 kilomètres au nord d’Erevan.

Artur Harutiunian a quitté le parti Arménie Prospère (BHK) à la fin de l’année dernière, défiant ouvertement le magnat dans un secteur qui a longtemps été considéré comme de facto son fief. Quelques articles dans les médias lient la situation avec la dégradation des relations entre le BHK et le parti Républicain du Président Serge Sarkissian (HHK), dont Harutiunian est un membre.

Lire la suite

Huit morts lors d’une manifestation au Darfour contre la hausse des prix

AFP, 1 août 2012 :

Huit personnes ont été tuées et une vingtaine blessées mardi lors d’une manifestation au Darfour contre la hausse des prix. Les pires violences depuis le début, il y a plus de six semaines, du mouvement de contestation au Soudan contre l’inflation et le régime, a indiqué la police.

Huit personnes ont été tuées et 24 blessées, dont trois policiers, selon la police citée par l’agence officielle SUNA. Un précédent bilan faisait état de six morts.

La manifestation a éclaté car les étudiants ont rejeté la hausse du prix des transports annoncée par le gouvernement, a expliqué Bothina Mohmed Ahmed, porte-parole du gouvernement de la province du Darfour-Sud dans l’ouest du pays. D’autres groupes, qu’elle n’a pas identifiés, ont attaqué les bâtiments publics durant la protestation à Nyala, capitale du Darfour-Sud, a-t-elle ajouté. Mais maintenant la situation est sous contrôle et les autorités ont un plan pour sécuriser la ville dans les prochains jours.

Lire la suite