Intervention policière pour briser la grève des ouvriers de Hellenic Halyvourgia

7 sur 7, 20 juillet 2012 :

La police grecque a mis fin vendredi à une grève de neuf mois dans l’une des principales usines sidérurgiques du pays, procédant à l’arrestation de neuf personnes sur un piquet de grève, a annoncé l’agence de presse Ana.

A la suite d’une décision de justice, la police est intervenue avant l’aube pour ouvrir les portes du site sidérurgique du groupe Hellenic Halyvourgia, situé à Aspropyrgos à 50 kilomètres à l’ouest d’Athènes, et s’est opposée à des salariés en grève présents sur les lieux.

Le 6 juin, un tribunal d’Athènes avait déclaré « illégale » la grève des ouvriers de ce groupe, la plus longue grève anti-rigueur dans le pays, entamée il y a neuf mois.

Vendredi matin, des salariés désireux de mettre un terme à la grève voulaient entrer sur le site, tandis que des militants du syndicat communiste Pame s’y opposaient. Le blocage du site, accompagné d’échauffourées, a entraîné de gros embouteillages vendredi.

Le principal parti d’opposition grec Syriza (gauche radicale) a condamné l’intervention, de type « militaire » selon lui, de la police contre les salariés en grève.

Une réponse à “Intervention policière pour briser la grève des ouvriers de Hellenic Halyvourgia

  1. Pingback: Intervention policière pour briser la grève des ouvriers de Hellenic Halyvourgia | controappuntoblog.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s