Des manifestants délogés du consulat français à Düsseldorf, où ils protestaient contre des décès suspects au centre de rétention de Coquelles

Une dizaine de militants opposés aux contrôles d’immigration en Europe ont été délogés ce vendredi du consulat de France de Düsseldorf où ils protestaient contre des décès selon eux suspects dans le centre de rétention de Coquelles, selon la police.

«Ils sont sortis du consulat accompagnés par la police. Tout s’est passé pacifiquement», a indiqué un porte-parole de la police de Düsseldorf. «Des manifestants continuent de protester devant le consulat», a-t-il ajouté.
Dans un communiqué, le collectif No Border Camp avait indiqué «occuper le consulat de Düsseldorf pour protester contre la mort dans des circonstances douteuses de trois personnes ces sept derniers mois au centre de rétention de Coquelles, près de Calais».

«La police a affirmé qu’il s’agissait de suicides même si les circonstances ne collent pas avec cette explication et que les amis des victimes n’y croient pas non plus», a ajouté No Border Camp.

La police n’a eu de cesse de harceler les sans-papiers et demandeurs d’asile depuis des années et ces morts sont le summum de la machinerie raciste«, ajoutait No Border Camp dans son communiqué.

Selon le collectif, les harcèlement sont empiré depuis que Calais s’est fixé comme objectif de devenir une zone sans migrant avant les Jeux Olympiques de Londres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s