Israël : « Nous sommes tous Moshe Silman »

Informations du Parti Communiste d’Israël, 16 juillet 2012 :

Moshe Silman,qui s’est immolé par le feu dans la nuit de samedi pour dénoncer l’absence d’aides pour le logement de la part du gouvernement, était toujours en vie lundi matin, malgré des brulures à 94% sur son corps. Mais le docteur Joseph Hayak, responsable de l’unité des grands brûlés au Centre Médical Sheba à Tel Hashomer a dit que Silman est dans un état critique. Quelques 2.000 personnes ont manifesté dimanche devant les bureaux du gouvernement à Tel Aviv à propos de la situation du logement en Israël. Les manifestants ont bloqué l’autoroute Ayalon et plusieurs autres rues à Tel Aviv.

Manifestation à Tel Aviv le 15 juillet

Les manifestants ont lu la note laissée par Silman avant sa tentative de suicide, note où il accuse le gouvernement néo-libéral, le ministre des finances Yuval Steinitz et le premier ministre Netanyahou d’être directement responsables de ses difficultés financières. Silman dénonce qu’il n’a pas reçu d’aide au logement bien qu’il soit dans l’incapacité de travailler suite à un accident cardiaque. Parmi les manifestants se trouvaient le député Dov Khenin (Hadash), Stav Shafir, un des dirigeants des protestations sociales, plusieurs membres de Hadash et du Parti Communiste et autres militants du mouvement commencé il y a un an Boulevard Rotschild.

Des protestations ont aussi eu lieu à Jérusalem, Haïfa et Beer Sheva. A Jérusalem, la police a arrêté au moins cinq manifestants après qu’ils aient tenté de bloqué les route Place de Paris. Environs 200 manifestants ont marché depuis le Parc de l’Indépendance jusqu’à la résidence du Premier Ministre en scandant « Nous sommes tous Moshe Silman ». La manifestation a commencé pacifiquement, mais lorsque des manifestants ont tenté de bloquer les routes, il y a eu des affrontements avec la police. On ne note pas de blessés. Les manifestants ont aussi tenté de bloquer la ligne de tram et menacé « nous allons nous immoler par le feu ». La manifestation s’est terminée au bâtiment de l’Institut de l’Assurance Nationale dans la ville basse de Jérusalem. Du Parc de l’Indépendance à la résidence du premier ministre, les manifestants scandaient « Nous sommes tous Moshe Silman, le gouvernement a les mains pleines de sang ».

A Haïfa, des dizaines de manifestants ont protesté devant les bureaux du gouvernement et exprimé leur solidarité avec Silman. Plusieurs manifestants ont indiqué qu’ils se reconnaissaient dans l’homme qui s’est immolé par le feu dans la nuit de samedi, disant qu’eux-aussi sont poussés à bout par la politique du gouvernement sur le logement public. Les manifestants brandissaient des slogans comme « Ce n’est pas une tragédie personnelle, mais une horrible politique » et « tout le pays est Moshe Silman ».

Une réponse à “Israël : « Nous sommes tous Moshe Silman »

  1. Pingback: Israël : “Nous sommes tous Moshe Silman” | controappuntoblog.org

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s