Archives quotidiennes : 17/07/2012

Freescale : cette fois, c’est vraiment la fin.

Ladépêche.fr, 17/07/2012 :

En l’absence de repreneur, l’usine de Freescale fermera comme prévu le 10 août. Le couperet est tombé hier à la préfecture lors d’une réunion avec le conseiller du ministre.

Pour l’usine Freescale de Toulouse, cette fois, c’est vraiment fini. Le 10 août, comme prévu après plusieurs reports, l’unité de production de semi-conducteurs située à Basso-Cambo fermera définitivement. À cette date, quelque 400 salariés qui n’ont pas été reclassés, selon le chiffre de la direction, seront licenciés.

S’il n’y avait guère de suspense, la perspective est apparue irrévocable pour tous hier matin lors de la réunion à la préfecture en présence du conseiller du ministre du Redressement productif, John Palacin, par ailleurs conseiller municipal de Luchon. Celui-ci n’a pu que constater l’absence de repreneur. Les discussions qu’il avait entreprises avec les dirigeants américains n’ont donc rien donné. Le conseiller a quitté la préfecture sans faire de déclarations.

Lire la suite

PSA veut nous voler notre emploi : nous devons nous organiser!

Tract de la CGT PSA Aulnay, 17/07/2012

François Hollande a reconnu que les dirigeants de PSA avaient menti pendant 12 mois. Par contre il dit que « le plan de PSA est inacceptable en l’état il faut le renégocier ». Il n’y a rien à renégocier. Le plan de PSA est inacceptable tout court. Aulnay ne doit pas fermer et nous n’accepterons aucun licenciement !

Une direction méprisante et arrogante. Jusqu’à la dernière minute, la direction nous a menti en affirmant que le 12 juillet, il n’y aurait pas d’annonce.

Le 12, le directeur a osé dire aux salariés, « je vous donne 1 heure pour téléphoner à vos familles et après vous reprenez le travail ». Il a ensuite affirmé que devant le choc, il payerait la journée. Au CE du lendemain, il est revenu sur sa parole. Les salariés du Ferrage en équipe A ont manifesté et ont obtenu le paiement de la journée pour tous.

Lire la suite

Vosges : Un sous-traitant de PSA en cessation de paiement

RFI, 17 juillet 2012 :

L’entreprise TRW, située dans les Vosges, va demander à être placée en redressement judiciaire. Plus de 300 emplois sont menacés. Avec le plan de restructurations annoncé la semaine dernière par PSA, c’est toute la filière automobile qui risque d’être impactée, avec en première ligne les équipementiers de moins de 500 salariés.

C’est un risque anticipé par tous les acteurs de l’industrie automobile : la restructuration engagée par Peugeot Citroën pourrait entrainer une onde de choc encore plus violente chez les sous-traitants du constructeur. 60% des composants d’une voiture produite en France par PSA sont achetés dans l’Hexagone, et pour un ouvrier travaillant dans une usine automobile, on dénombre deux, voire même trois, salariés sous-traitants.

Lire la suite

Israël : « Nous sommes tous Moshe Silman »

Informations du Parti Communiste d’Israël, 16 juillet 2012 :

Moshe Silman,qui s’est immolé par le feu dans la nuit de samedi pour dénoncer l’absence d’aides pour le logement de la part du gouvernement, était toujours en vie lundi matin, malgré des brulures à 94% sur son corps. Mais le docteur Joseph Hayak, responsable de l’unité des grands brûlés au Centre Médical Sheba à Tel Hashomer a dit que Silman est dans un état critique. Quelques 2.000 personnes ont manifesté dimanche devant les bureaux du gouvernement à Tel Aviv à propos de la situation du logement en Israël. Les manifestants ont bloqué l’autoroute Ayalon et plusieurs autres rues à Tel Aviv.

Manifestation à Tel Aviv le 15 juillet

Les manifestants ont lu la note laissée par Silman avant sa tentative de suicide, note où il accuse le gouvernement néo-libéral, le ministre des finances Yuval Steinitz et le premier ministre Netanyahou d’être directement responsables de ses difficultés financières. Silman dénonce qu’il n’a pas reçu d’aide au logement bien qu’il soit dans l’incapacité de travailler suite à un accident cardiaque. Parmi les manifestants se trouvaient le député Dov Khenin (Hadash), Stav Shafir, un des dirigeants des protestations sociales, plusieurs membres de Hadash et du Parti Communiste et autres militants du mouvement commencé il y a un an Boulevard Rotschild.

Lire la suite

Nouvelle manifestation spontanée contre la rigueur à Madrid

Le Journal de Saône-et-Loire, 17 juillet 2012 :

Plusieurs centaines de fonctionnaires ont défilé lundi de manière spontanée à Madrid, comme la veille, contre le plan d’austérité drastique du gouvernement conservateur espagnol.

«Mains en l’air, c’est un hold-up », criaient, hier, les manifestants, reprenant l’un des slogans emblématiques des manifestations qui se multiplient dans le pays.

Comme la veille, ils se sont donné rendez-vous via les réseaux sociaux, notamment Twitter sous le mot-clef «#graciasfuncionarios ».

Lire la suite