Lutte des journaliers de l’EDL au Liban

L’Orient le Jour, 16 juillet 2012 :

Des journaliers de l’Electricité du Liban (EDL) ont entamé lundi une grève de la faim pour réclamer le paiement de leurs salaires, rapportent des médias locaux. Les grévistes, qui ont menacé de recourir à l’escalade si leurs salaires de mai et juin n’étaient pas payés avant aujourd’hui lundi, imposent depuis la semaine dernière la fermeture des guichets au siège de l’EDL, à Mar Mikhaël, à Beyrouth. Ils ont affirmé qu’ils ne mettront fin à leur grève que lorsque leurs demandes seront réalisées.

Parallèlement, plusieurs journaliers ont manifesté lundi devant les locaux de la compagnie à Jounieh, rapporte l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). Les grévistes qui tentaient d’entrer dans le bâtiment ont été repoussés par les forces de l’ordre, ajoute l’agence. Un incident similaire s’est produit devant les locaux de l’EDL à Batroun.

Par ailleurs, dans la Békaa, des journaliers en colère ont brièvement coupé l’autoroute reliant Baalbeck à Riaq, dans les deux sens, avec des pneus et des pierres.

Une réponse à “Lutte des journaliers de l’EDL au Liban

  1. Pingback: Zu den derzeitigen Kämpfen im Libanon « Entdinglichung

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s